sn.blackmilkmag.com
Nouvelles recettes

Rockaway Beach rouvre après Sandy

Rockaway Beach rouvre après Sandy


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Plage prête pour les plaisirs d'été en famille

Après des efforts de reconstruction massifs à la suite de la destruction de l'ouragan Sandy, Rockaway Beach est désormais officiellement ouverte au public juste à temps pour les voyages en famille sur le rivage.

Plus grande plage urbaine des États-Unis, Rockaway est la préférée des citadins à la recherche d'une évasion de la chaleur et de l'humidité de New York en été. Heureusement, les amateurs de plage ne seront pas obligés d'emporter ces collations et déjeuners inévitablement incrustés de sable pour leur séjour à Rockaway, car un certain nombre de ses restaurants sont opérationnels. Rippers, un bar à jus et un snack qui vend également du café glacé et des burritos pour le petit-déjeuner aux surfeurs tôt le matin, est ouvert aux affaires, ainsi que le restaurant végétarien Veggie Island, l'aliment de base mexicain Rockaway Taco et le classique de la cuisine de bar Connolly's.

Pour les familles actives, les plages de surf désignées sur la plage 67e et 90e Les rues sont ouvertes mais des restrictions de baignade sont en place sur toute la plage. De plus, le parc Jacob Riis reste ouvert et (heureusement!) La ville a installé des modules de salle de bain dans toute la région. Que l'été commence !


La bibliothèque de Rockaway Beach s'apprête à rouvrir pour la première fois depuis Sandy

ROCKAWAY BEACH & mdash Près de trois ans après la destruction de l'ouragan Sandy, la bibliothèque de la péninsule rouvrira mardi avec plus de livres, plus d'espace et plus de programmes, ont annoncé des responsables.

Le bâtiment d'un étage au coin de Beach 94th Street et Rockaway Beach Boulevard a été fermé depuis que l'ouragan Sandy a inondé le bâtiment en 2012.

L'eau de l'océan et de la baie a traversé la façade vitrée du bâtiment pendant la tempête, détruisant l'intérieur du bâtiment, qui a été construit en 1972.

La bibliothèque de la péninsule juste après que l'ouragan Sandy l'ait endommagée en 2012. (Queens Library)

Pendant des années, il a fonctionné à partir d'une remorque garée à l'extérieur. Mais après une rénovation de 3,6 millions de dollars, payée avec les fonds de la FEMA, les assurances, l'argent de la ville et de l'État et des dons privés, il rouvrira le 18 août.

Le bibliothécaire en chef Matt Allison a déclaré que la collection est toute nouvelle, ce qui l'enthousiasme le plus.

"C'est génial de voir les nouveaux livres arriver", a-t-il déclaré, ajoutant qu'ils ont maintenant 10 fois plus de livres qu'ils n'en avaient dans la bande-annonce.

L'espace a été modelé sur la plage et la promenade, avec des bancs qui ressemblent à ceux de la rue et avec une peinture bleu océan sur les murs.

Il y a huit nouveaux ordinateurs publics, une nouvelle caisse libre-service, deux nouvelles salles de réunion.

Le Centre d'apprentissage pour adultes, qui s'était développé à partir de son propre espace avec une gamme complète de programmes, a également été agrandi.

Il y a maintenant une salle de classe et une salle de réunion séparées, en plus d'un espace ouvert pour le tutorat en groupe.

Les adolescents auront leur propre espace séparé, avec des tables de café et un centre de jeux.

Et il y a une salle d'enfants améliorée, avec un "lieu familial" qui encourage le jeu éducatif avec les familles.

La bibliothécaire pour enfants Nancy Snyder, qui travaille à la succursale depuis une décennie, a déclaré qu'elle était la plus enthousiasmée par l'espace séparé où elle dirigerait l'heure du conte, a-t-elle déclaré.

Après l'ouragan Sandy, les bibliothécaires se sont habitués à travailler dans une remorque exiguë à l'extérieur, qui est restée ouverte jusqu'à il y a quelques semaines.

Leurs clients habituels sont revenus et les bibliothécaires ont déclaré qu'ils se retrouvaient souvent dans le rôle de conseiller, écoutant les histoires de tempête des clients.

"Nous essayions de rendre les choses normales pour les gens", a déclaré Snyder. "C'était réconfortant."

Allison a utilisé le temps dans la bande-annonce pour commencer une collection de surf et de skateboard, la seule du système de bibliothèques du Queens et probablement de la ville.

C'est son projet favori, a-t-il déclaré, et définit la bibliothèque communautaire qui comprend uniquement la plage de surf de la ville et un skate park.


Thai Rock rouvre doucement aujourd'hui dans les Rockaways, près d'un an après Sandy

Près d'un an après que l'ouragan Sandy a ravagé sa salle à manger, Rock Thaï restaurant rouvrira en douceur sa salle à manger ce soir à Rockaway Beach, une péninsule de Long Island située dans le Queens, à New York. Propriétaire Robert Kaskel explique qu'il « met une ligne dans le sable » en rouvrant l'espace intérieur même s'il n'aura pas encore une cuisine entièrement fonctionnelle ou un menu complet. Bien qu'il s'inquiète que les convives s'impatientent avec seulement une poignée d'éléments de menu, Kaskel dit qu'à ce stade, il n'a pas d'autre choix que de rouvrir. "Le plus important pour nous est de maintenir les flux de trésorerie, car en ce moment, je suis en faillite depuis trois semaines", dit-il. "je ne peux pas continuer comme ça."

Thai Rock avait partiellement rouvert au cours de l'été, servant un menu limité et des boissons sur son pont arrière. Mais Kaskel a dû fermer à nouveau le restaurant début septembre lorsque le temps est devenu plus frais et que seules quelques tables par nuit étaient prêtes à braver les sièges à l'extérieur. Après quelques semaines d'ouverture sporadique par temps chaud, Kaskel est prêt à inviter les convives dans la salle à manger principale.

Pour l'instant, les offres restent limitées au menu Thai Grill de Thai Rock, qui comprend brochettes de porc, poulet mariné au curry, côtelettes de porc et bifteck de jupe à la citronnelle. Pour compenser le menu manquant, il y a eu un ajout (peut-être temporaire) d'un hamburger "avec une inclinaison thaïlandaise" à la programmation. Kaskel explique que le menu retrouvera sa pleine capacité au cours des prochaines semaines. Le walk-in du restaurant sera branché lundi, et la hotte de la cuisinière devrait arriver aujourd'hui. Après cela, les cuisiniers ont besoin d'au moins deux semaines de préparation pour leurs sauces maison avant que le menu complet puisse revenir. Du côté positif, Kaskel a noté dans le bulletin d'information électronique de Thai Rock qu'ils avaient installé 24 lignes de bière pression, "le plus de n'importe quel endroit dans les Rockaways".

Pour célébrer le retour des repas à l'intérieur et à l'extérieur du Thai Rock, le restaurant accueille demain soir une performance des auteurs-compositeurs-interprètes Walker Hornung et Joe Cang. Attendez-vous à ce que le menu complet - avec de nouveaux plats également - revienne dans fin octobre. "Je me rapproche de cette ligne d'arrivée", a déclaré Kaskel. "Même il y a à peine deux semaines, je paniquais parce que je suis si proche et que je vais tomber avant d'arriver à la fin. On dirait que je trouve le chemin à travers ça."


Rockaway Beach rouvrira complètement pour le week-end du Memorial Day

ROCKAWAY BEACH, Queens (WABC) – Tout Rockaway Beach dans le Queens sera ouvert pour le début officieux de l'été, ont annoncé mardi des responsables.

Le tronçon entre les rues Beach 92nd et Beach 103rd a été fermé l'été dernier en raison de problèmes de sécurité après deux nor'easters consécutifs.

Le maire Bill de Blasio a été rejoint par le lieutenant-général Semonite de l'US Army Corps, la présidente de l'arrondissement de Queens Melinda Katz, le commissaire des parcs de New York Mitchell Silver, FAICP et Ethan Long, propriétaire de la Rockaway Beach Brewing Company, pour marquer l'achèvement du projet de dragage d'entretien de l'East Rockaway Inlet.

Weeks Marine, sous-traitant de l'U.S. Army Corp of Engineers, a commencé à draguer en avril 2019, en utilisant le sable dragué pour renouveler et restaurer la plage.

"Pour les New-Yorkais, l'été est synonyme de plage de Rockaway", a déclaré de Blasio. "C'est pourquoi je ne pourrais pas être plus heureux d'annoncer que toute la plage sera ouverte à temps pour le week-end du Memorial Day."

Les plages ont été fermées en raison d'une érosion importante à la suite des tempêtes, dans une zone qui se remet encore des effets de la super tempête Sandy.

Les travaux ont également permis de restaurer et d'assurer un passage sûr pour le trafic des navires commerciaux et récréatifs dans l'inlet East Rockaway, dont environ 348 000 verges cubes de sable ont été retirées.

Les plages publiques de New York seront ouvertes à la baignade à partir du samedi 25 mai et resteront ouvertes jusqu'au dimanche 8 septembre.


Rockaway Beach à New York rouvre ses portes pour l'été

Après les horribles images d'inondations et de dégâts causés par l'ouragan Sandy, il est agréable de voir un retour à la normale sur les plages de New York.

Rockaway Beach dans le Queens a été particulièrement touchée par Sandy, avec de nombreuses maisons et entreprises détruites. La tempête a détruit 2,5 miles de trottoir de bois et perturbé les services d'électricité et de train pendant des semaines.

Aujourd'hui, Rockaway rebondit, ce qui est une excellente nouvelle pour les résidents et les visiteurs. Naturellement, une partie de l'effort de récupération s'est concentrée sur l'atténuation des dommages causés par les futures tempêtes. Par exemple, les équipes reconstruisent le mur de séparation séparant la plage des maisons, mais cette fois, elles enfoncent les semelles sur pieux à 25 pieds de profondeur dans le sol.

Cette vidéo FEMA fournit un aperçu rapide de certains des efforts de récupération :

Il y a beaucoup plus de travail à faire. Le matériel de construction et les équipes sont toujours sur les lieux, et certaines zones de plage restent interdites à la baignade. Pour des informations à jour sur la plage et la promenade de Rockaway, visitez le City of New York Parks & Recreation.

De l'effort de récupération de Rockaway, nous pouvons tirer cette précieuse leçon : il est moins coûteux et plus efficace d'atténuer les dommages causés par les inondations avant que les catastrophes ne surviennent, plutôt que d'essayer de réparer les choses après.

En tant que fabricant d'évents anti-inondation, nous avons pris cette leçon à cœur. Les évents anti-inondation sont simples à installer et, par rapport à la valeur de votre maison, relativement peu coûteux. Pourtant, l'installation d'évents d'inondation peut faire la différence entre une maison que vous pouvez récupérer et une maison irréparable.


Contenu

La plage et la promenade de Rockaway, exploitées par le New York City Department of Parks and Recreation (NYC Parks), sont parallèles sur la péninsule de Rockaway, de Beach 9th Street à l'est, dans Far Rockaway, à Beach 126th Street à l'ouest, dans Rockaway Parc. [1] La plage et la promenade sont parallèles à Beach Front Road de Beach 59th à Beach 73rd Street, et sont parallèles à Shore Front Parkway de Beach 73rd à Beach 108th Street. [2] La plage continue vers l'ouest jusqu'à la plage 149th Street à Neponsit, où elle rejoint la plage du parc Jacob Riis. [1] La promenade mesure 5,5 milles (8,9 km) de long [3] tandis que les plages couvrent une superficie de 170 acres (69 ha) sur 7 milles (11 km). [4] Le New York Times a déclaré en 1971 que la promenade de Rockaway était la deuxième plus longue d'Amérique du Nord, après la promenade d'Atlantic City. [5]

La plage et la promenade sont adjacentes à une variété de quartiers, notamment des logements sociaux dans les rues numérotées 50 et 60 de Beach à Edgemere et Arverne, et des immeubles de grande hauteur dans les rues numérotées Beach 100 à Rockaway Beach. [6] Certaines sections de la promenade, telles que les sections d'Edgemere et d'Arverne, se trouvent à côté de plages pour la plupart peu fréquentées. D'autres sections, telles que le segment de Rockaway Beach, comprennent des installations de loisirs et des salles de bain et ont tendance à être surpeuplées. [7] [8]

Le bus Q22 passe à proximité sur presque tout le parcours de la plage. La partie ouest de la plage est également desservie par le bus Q35, tandis que la partie centrale est également desservie par les bus Q52 SBS et Q53 SBS. [9] La plage et la promenade de Rockaway sont également en grande partie à distance de marche de plusieurs stations de la ligne IND Rockaway du métro de New York. [7] [10] [8] La section centrale du parc est desservie par les trains A et S entre les stations Beach 90th Street et Rockaway Park-Beach 116th Street, tandis que la section est est desservie par le train A entre le Stations Beach 25th Street et Beach 67th Street. [11]

Promenade Modifier

Les planches étaient à l'origine faites de plusieurs bois différents tels que "Angélique, teck, pin, ipé, Cumaru et greenheart". Cependant, la majeure partie de la promenade en bois a été détruite lors de l'ouragan Sandy en 2012. [12] La promenade en bois a finalement été entièrement remplacée par du béton. [13]

Lorsqu'elle était initialement prévue, la promenade devait s'étendre sur près de 14 km de la plage 9e à la plage 169e rues, en liaison avec la promenade du parc Jacob Riis. La promenade devait avoir une largeur de 80 pieds (24 m) et une moyenne de 14 pieds (4,3 m) au-dessus de la plage. Plus de 12 000 fondations profondes en pin jaune devaient être utilisées pour la promenade et plus de 1 100 000 pieds (340 000 m) de planches de pin jaune devaient être utilisées pour les cloisons. [14] [15] Comme construit, la promenade a été soutenue par environ 1 306 "courbes" en béton, soutenues par trois ou quatre piles en bois et espacées à des intervalles d'environ 19 pieds (5,8 m). [16] : 1,5

La promenade actuelle, faite en grande partie de béton, repose sur des pieux espacés de 30 pieds (9,1 m) et enfoncés jusqu'à 27 pieds (8,2 m) sous terre. Une paire de pieux supporte une fondation en béton ou "pliée". [17] : 3E-22 Les dalles de béton de la surface de la promenade sont fixées à leurs fondations. [16] : 1,5 à 1,6 [18] Un mur de soutènement sous la promenade est conçu pour empêcher le sable de s'éloigner de la plage. [16] : 1.5 La majeure partie de la promenade a une largeur de 40 pieds (12 m) et suit en grande partie le chemin de la promenade d'origine, avec des modifications mineures pour redresser son itinéraire. Des « bump-outs », qui ajoutent entre 5 et 15 pieds (1,5 et 4,6 m) de largeur à la promenade, sont installés dans les zones où se trouvent des escaliers et des rampes, ainsi que dans des zones dotées d'équipements tels que des bancs. [16] : 1.5 Les bancs modulaires actuels ont réutilisé le bois de l'ancienne promenade. [13]

Plage Modifier

La plage a été construite avec une largeur moyenne de 300 à 400 pieds (91 à 122 m), en utilisant 2 500 000 verges cubes (1 900 000 m 3 ) de sable. Des parties de la plage d'Arverne et d'Edgemere ont été comblées sur une largeur allant jusqu'à 1 000 pieds (300 m) en raison des forts courants dans cette région. Pour protéger l'érosion des plages, des jetées ont été construites à 400 pieds (120 m), s'étendant de la promenade à l'océan. [14] [15] De 1977 à 2004, le United States Army Corps of Engineers (USACE) a entrepris un projet d'alimentation de plage entre Beach 19th et 149th Street, réapprovisionnant une bande de 100 à 200 pieds (30 à 61 m) de large de la plage. [19] Sur le plan écologique, la plage contient des communautés de plages maritimes et de dunes maritimes, avec une végétation présente le long de la plage. [17] : 3E-8 à 3E-10

Rockaway Beach est la seule des plages de la ville de New York à connaître des vagues importantes, et les 12,1 km de la plage sont surveillés. En 2005, Le New York Times a rapporté que sur 1 000 sauveteurs embauchés pour les plages de la ville, 500 d'entre eux travaillaient à Rockaway Beach. [6] Les plages sont généralement les plus utilisées du Memorial Day en mai à la fête du Travail en septembre. [4] Les seules plages de surf légales de la ville sont également le long de Rockaway Beach, entre Beach 67th et 69th Street et entre Beach 87th et 92nd Street. [20]

Sur la section entre les rues Beach 126th et 149th, qui n'a pas de façade sur la promenade, la plage est accessible par des escaliers ou des rampes accessibles par l'ADA aux extrémités de ces rues. [17] : 3E-22 Le long de cette section, des murs de chicane sont installés pour empêcher la migration du sable. [21] Le segment entre Beach 9th et 20th Street a cinq zones où les chemins s'étendent au sud de la promenade et traversent les dunes de la plage jusqu'au rivage. [16] : 1,8

Installations du parc Modifier

Il existe plusieurs installations de loisirs le long de la plage et de la promenade, notamment des terrains de basket-ball et de handball, une patinoire de hockey à roulettes, des skateparks et des terrains de jeux. [3] De plus, il y a des concessions alimentaires à Beach 17th, 86th, 97th et 106th Streets. [7] [22] Des « stations de confort », ou des toilettes, existent également aux plages des 9e, 17e, 32e, 60e, 86e, 97e, 106e et 115e rues. [23]

La section du parc à l'intérieur de Far Rockaway contient trois ensembles d'installations récréatives. O'Donohue Park, près de Beach 9th Street à l'extrémité est de Rockaway Beach and Boardwalk, contient une aire de jeux, dix terrains de handball, trois terrains de basket-ball et des toilettes, ainsi que le Far Rockaway Skate Park. Près de Beach 17th Street se trouve un autre terrain de jeu, ainsi qu'un terrain de baseball. Les prochaines installations de loisirs se situent entre les 27e et 32e rues de la plage, qui contiennent le terrain de jeu de la plage 30e et un terrain de football. A Arverne, il y a une aire de jeux et des installations de handball à Beach 59th Street. Un autre terrain de jeu, ainsi qu'un terrain de basket-ball et huit terrains de handball, se trouvent du côté sud de la promenade, de la plage 74e à la 77e rue. Dans Hammels, il y a huit terrains de handball et deux terrains de basket à l'ouest de Beach 81st Street, et deux terrains de jeux à Beach 84th Street. Dans le quartier de Rockaway Beach se trouve le Rockaway Beach Skate Park à Beach 91st Street. Il y a une patinoire de hockey sur glace à Beach 109th Street. [24]

Une sculpture en stuc gris et aigue-marine appelée "Whaleamena", anciennement du zoo pour enfants de Central Park, est située à l'entrée Beach 95th Street du parc. [3] [25] Une sculpture de phoque, également de Central Park, est également située sur la promenade. [25] Sur Shore Front Drive, il y a une série d'abribus décoratifs conçus pour l'Exposition universelle de New York de 1939. Les abris contiennent des peintures murales sur le thème aquatique conçues par Esther A. Grillo et installées en 1997. [3] [26]

À Beach 116th Street, il y a aussi un mémorial aux victimes du vol 587 d'American Airlines, qui s'est écrasé sur la péninsule de Rockaway en 2001 et a tué 265 personnes. Le mémorial, conçu par l'artiste dominicain Freddy Rodríguez et Situ Studio, a été achevé en 2006. Il se compose d'un mur, inscrit avec les noms des victimes, avec des fenêtres et une porte donnant sur l'océan Atlantique à proximité et incliné vers la République dominicaine, le pays d'origine de nombreuses victimes d'accidents. [27] Au sommet du mémorial se trouve une citation, en espagnol et en anglais, du poète dominicain Pedro Mir, lisant "Después no quiero más que paz» (ce qui se traduit par « Après je ne veux rien de plus que la paix. ») [28]

La péninsule de Rockaway est devenue une zone populaire pour les hôtels balnéaires à partir des années 1830, le premier complexe étant fondé à Far Rockaway en 1835. De nombreux complexes étaient situés sur la plage de Rockaway, le long du côté sud de la péninsule. [29] La popularité de la péninsule a augmenté dans les années 1880 avec la construction de la branche Rockaway Beach de Long Island Rail Road à Long Island City et Flatbush Terminal (maintenant Atlantic Terminal), ce qui a facilité la croissance de la population. [30]

Prédécesseurs Modifier

Plusieurs sections de promenade non reliées ont été construites le long de la plage à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, principalement regroupées autour des stations balnéaires. [29] [31] Ceux-ci comprenaient un tronçon de 1,6 km à Arverne à l'est, un tronçon de 1,3 km à l'ouest à Rockaway Park et des sections plus courtes à Hammels et Hollands (maintenant Rockaway Park ) dans le centre. [29] La péninsule est devenue une partie de la ville du Grand New York à la fin des années 1890. [3] Les parcs d'attractions ont également ouvert le long de la plage, [32] comme le Playland de Rockaways dans la première décennie du 20ème siècle. [33] [34]

La promenade initiale à Arverne a été construite en 1886, à 3 pieds (0,91 m) au-dessus de la plage. [31] : 99 Une nouvelle promenade, s'étendant sur environ 0,75 miles (1,21 km), a été construite à 300 pieds (91 m) au sud en 1900-1901. Des maisons familiales, un hôtel et un théâtre de 800 places ont été construits autour de la promenade de l'Arverne, bien qu'elle ait souvent été endommagée par les ouragans et les marées hautes. [31] : 100 Chaque propriétaire sur la promenade devait payer 1 $ pour chaque chambre dans sa propriété, bien que plusieurs propriétaires et locataires aient initialement refusé de payer la taxe. [35]

Une promenade séparée a été construite dans les communautés de Hollands et de Seaside en 1893. Cette promenade avait été construite après que les stations balnéaires de ces communautés aient été détruites dans un incendie en 1892. [31] : 106 La promenade contenait plusieurs théâtres, hôtels et montagnes russes. Une autre promenade, située à Rockaway Park, était également négligée par les complexes hôteliers. [31] : 108

Plage élargie et promenade Modifier

Planification et première section Modifier

Dans les années 1910, le Comité de la promenade Arverne et l'Association des propriétaires d'hôtels Arverne plaidaient pour la construction d'une promenade de la plage 58e ou 59e rue à la plage 109e rue. L'association des contribuables d'Edgemere a soutenu la construction d'une promenade à la fois vers l'ouest jusqu'à Beach 109th Street et vers l'est jusqu'à Beach 24th Street. [36] Les résidents de Rockaway Park voulaient aussi une promenade, reliant Jacob Riis Park à Beach 148th Street à Edgemere. [37] Plusieurs groupes ont collaboré pour acquérir des terres au bord de l'eau et en 1923, les groupes civiques avaient acquis presque tous les terrains au bord de l'eau à Arverne entre la plage 59e et 75e rues. [38] La ville a prévu une « promenade expérimentale » entre ces rues, en suivant le modèle de la promenade Riegelmann à Coney Island. [39] Les ingénieurs de l'arrondissement de Queens ont envisagé trois options : une promenade sans route, ainsi qu'une avec une large promenade et une étroite. [40] Le gouvernement de la ville a également envoyé des ingénieurs dans le monde entier pour examiner les conceptions d'autres passerelles, car il avait l'intention de construire la plus longue promenade du monde le long du rivage de Rockaway. [41]

Le gouvernement de la ville avait commencé à construire une promenade en béton sur un terrain appartenant à la ville à Rockaway Park, entre Beach 109th et 126th Street, en 1922. [42] La promenade de Rockaway Park, qui a ouvert ses portes en mai 1923, mesurait 31 pieds (9,4 m) large et 4 500 pieds (1 400 m) de long, et coûte 133 000 $. Il a été placé sous la juridiction de NYC Parks. [43] [44] Les résidents de Neponsit et de Belle Harbor, entre Beach 126th et 149th Streets, ont également cherché une promenade. Cependant, la ville n'était pas propriétaire du rivage dans ces deux quartiers, ce qui l'empêchait d'ajouter une promenade dans ces quartiers à moins que les résidents ne soient prêts à payer des impôts pour une extension de la promenade dans leurs communautés. [42] Au début de 1923, la ville avait adopté des résolutions pour acquérir le titre sur le rivage entre Beach 59th et 75th Streets à Arverne et entre Beach 126th et 149th Streets à Neponsit et Belle Harbor. Il était également en train d'acquérir le titre entre Beach 25th et 59th Streets à Edgemere et Far Rockaway, et entre Beach 75th et 109th Streets à Hammels, Hollands et Seaside. [45]

Le New York City Board of Estimate a affecté 8 millions de dollars à un projet d'amélioration de plage sur la péninsule de Rockaway en juin 1925. la rive sud de la péninsule de Rockaway entre Beach 59th et 109th Street. [14] La Gahagen Realty Company a soumis une offre basse et a reçu un contrat de 1,26 million de dollars pour les travaux. La promenade devait être achevée d'ici trois ans, en prévision d'une augmentation du trafic vers Rockaway créée par l'achèvement de Cross Bay Boulevard. La plage agrandie serait la propriété de la ville une fois le projet achevé. [15] [47] Le travail réel sur la promenade se produirait après que les projets d'amélioration du rivage seraient terminés. [48] ​​Cependant, le travail a été retardé d'un an en raison d'un manque d'argent. [49] [50] En juin 1926, la ville avait approuvé 1 million de dollars pour le projet et accélérait les plans pour construire la section de promenade entre Beach 59th et 109th Streets. [51] [52]

Connexions entre les sections Modifier

Le Board of Estimate a affecté 500 000 $ pour la première section de connexion de la promenade entre Beach 91st et 109th Streets à la mi-1927. [53] En août, l'entrepreneur Muccini & Decker a signalé qu'entre 30 et 40 bâtiments sur le chemin de la promenade devraient être condamnés et démolis. [54] [55] L'entrepreneur a déclaré par la suite que les travaux progresseraient même si les bâtiments devaient être rasés. La promenade existante à Hollands et Seaside, entre Beach 90th et 100th Street, serait supprimée et remplacée. [56] Les travaux ont commencé en septembre 1927, [57] bien que le premier tas ait été battu en novembre. [58] À ce moment-là, quelque 4 millions de dollars avaient déjà été dépensés pour la protection du rivage et l'élargissement de la plage. [59] La première section a été consacrée en juin 1928, [60] bien que la partie à l'est de Beach 102nd Street ait été ouverte au public en premier, tandis que la section à l'ouest de cette rue a ouvert en juillet 1928, à l'exception d'un petit espace à Beach 109th Rue. [61] Avec l'ouverture de cette section de promenade, la demande immobilière le long du rivage a augmenté en 1928, tandis que les propriétaires de centres de villégiature existants ont commencé à planifier des attractions de divertissement. [62] [63] Plus de 1,5 million de dollars ont été investis dans la construction d'hôtels, d'immeubles d'appartements et de pavillons de bain. [64]

Le financement de la troisième section de la promenade, entre Beach 56th et 21st Streets, a été demandé en septembre 1928, juste au moment où les travaux de la deuxième section de la promenade entre Beach 75th et 56th Streets devaient commencer. [65] [66] La deuxième section devait coûter 467 000 $. [67] Le président de l'arrondissement de Queens, George U. Harvey, a officiellement ouvert la deuxième section de la promenade en juin 1929. [68] Les travaux sur la troisième section ont commencé à la fin de 1929, [69] bien que la première pile de cérémonie n'ait été enfoncée qu'en janvier 1930. [70] ] [71] La troisième section a été construite par DMW Construction au coût de 610 000 $. [71] L'entrepreneur a signalé en avril 1930 qu'il était en avance sur le calendrier et que la troisième section serait probablement ouverte d'ici la fin du mois suivant. [72] Les retards dans la fixation du platelage en bois pour la promenade ont repoussé l'ouverture de plusieurs mois. [73] [74] Il y avait aussi des retards causés par la nécessité d'enlever la roche dans le chemin de la promenade. [69] La troisième section a finalement été ouverte en septembre 1930, quatre mois après que les entrepreneurs avaient initialement prévu. À l'époque, le bureau du président de l'arrondissement de Queens exploitait la partie de la promenade à l'est de Beach 105th Street, tandis que NYC Parks exploitait la section à l'ouest. [75] Une rampe temporaire reliée à Beach 19th Street. [69]

Alors que la construction était en cours, il y avait des différends sur l'indemnisation que la ville devait verser aux propriétaires. En septembre 1930, le contrôleur de la ville de New York, Charles W. Berry, s'est opposé à l'indemnisation proposée de 12,5 millions de dollars, affirmant que le terrain était évalué comme ne valant qu'un dixième de ce montant. [76] [77] La ​​ville a suspendu les paiements de compensation pour la propriété en novembre. [78] En fin de compte, les paiements d'indemnisation ont été abaissés à 9,2 millions de dollars, comme décidé par la Cour suprême de New York en juin 1931. [79]

La quatrième section de la promenade, à l'est de Beach 21st Street, a été retardée car les conditions de marée empêcheraient la ville de construire une promenade à l'est de Beach 14th Street sans avoir à acquérir un espace important à l'intérieur des terres. Les autorités de la ville ont plutôt envisagé de mettre fin à la promenade de Beach 14th Street, mais les propriétaires de Far Rockaway ont refusé, déclarant qu'ils avaient le droit de bénéficier de la promenade puisqu'ils avaient payé des impôts pour la promenade. [80] Harvey souhaitait également retarder la construction de la quatrième section en raison du litige alors en cours concernant l'indemnisation des biens. [81] Enfin, la section de plage entre Beach 16th et 20th Streets était la plage privée de Roche, les propriétaires se sont opposés à la construction de la promenade et ont fait pression avec succès pour l'arrêter. [82] La section la plus à l'ouest n'a pas été construite non plus, car le président du conseil immobilier couvrant Rockaway Park, Neponsit et Belle Harbour ne souhaitait pas commencer la construction avant la construction de la section Far Rockaway. [83]

Modifications Modifier

Des années 1930 aux années 1950 Modifier

La promenade prolongée a connu plusieurs incendies majeurs après son achèvement, y compris en 1931 [84] et 1937. [85] En 1938, la responsabilité de l'entretien de la promenade et de la plage entre Beach 9th et 149th Street a été transférée à la ville de New York. Département des parcs et loisirs (parcs de New York). [4] [82] Cette juridiction s'étendait à la plage de Jacob Riis Park, qui était exploitée par NYC Parks jusqu'en 1974. [4] [86]

Le commissaire aux parcs, Robert Moses, avait précédemment critiqué l'état des promenades de Coney Island, Rockaway et South Beach, déclarant : "Ces plages et ces promenades n'ont jamais été correctement planifiées et ne peuvent pas, dans les conditions actuelles, être correctement entretenues et exploitées". [87] Pour améliorer l'état de la plage et de la promenade de Rockaway, Moses a dégagé une bande de terrain de 61 m de large au nord de la promenade pour la promenade Shore Front, qui a ouvert ses portes en 1939. Moses a démoli plus de 700 bâtiments en le chemin de la promenade et a détruit ce qu'il a décrit comme des « entreprises à bon prix » le long de la promenade, les remplaçant par des terrains de loisirs. La plage a également été étendue vers la mer. [88] [89] En 1941, les juke-box ont été interdits de la promenade, [90] de même que le cyclisme pendant l'été. [91]

Quatre parkings municipaux à Beach 32nd, 52nd, 64th et 69th Street ont été ouverts dans le parc en 1948. Pendant ce temps, la promenade entre Beach 73rd et 85th Street, et à l'est de Beach 33rd Street, a été reconstruite pour 200 000 $. [92] Moïse a annoncé la construction de trois autres parkings dans le parc en 1950, à Beach 55th-59th, 62nd-63rd et 67th-68th Streets, ainsi que l'aménagement paysager le long de la promenade. [93] Ces sept parcs de stationnement étaient destinés à servir d'aires de jeux pour enfants en dehors de la saison estivale et Moses a rejeté les tentatives d'installer des parcomètres dans ces parcs de stationnement. [94] : 74 Au milieu du 20e siècle, Rockaway Beach était considérée comme l'un des meilleurs endroits pour surfer dans la région métropolitaine de New York. Dans les années 1950, la plage employait une force de 258 sauveteurs, parmi les plus importantes au monde. [94] : 173

La plage a subi une érosion considérable, malgré la présence de 115 jetées le long de la plage. L'érosion avait entraîné l'érosion de 115 acres (47 ha) de plage entre 1947 et 1955. [95] Le Département des travaux publics de l'État de New York a lancé un projet pluriannuel en 1955 pour lutter contre cette érosion, notamment en ajoutant quarante épis et en transférant 1 250 000 verges cubes (960 000 m 3 ) de remblai sur la plage pour créer une barrière. [94] : 74 [96] En 1959, Moses avait étendu la plage vers l'est de 0,5 mile (0,80 km) jusqu'à la plage 9th Street et avait commencé les travaux pour le parc O'Donohue le long de la nouvelle étendue de plage, qui a ouvert ses portes en 1961. [94 ] : 74 Une partie de la promenade d'Arverne a été incendiée en 1960 [97] et reconstruite par la suite. [98] Dans le cadre de la construction du parc O'Donohue, une section de la promenade en béton de la plage 9e à la 19e rue a été construite au début des années 1960. Cette section a été construite avec un budget de 1,373 million de dollars. [99]

Des années 1970 aux années 2000 Modifier

Des réparations d'un coût de 115 000 $ ont été effectuées sur la promenade à la fin des années 1960 ou au début des années 1970. Cependant, en 1971, NYC Parks envisageait de remplacer les planches de bois par du plastique ou du béton en raison du coût d'entretien élevé des planches de bois, qui se détérioraient. Les Rockaways du centre étaient en déclin à l'époque et de moins en moins de concessions fonctionnaient sur la promenade chaque année. [5] De plus, en raison de l'érosion de la plage, l'eau passait sous la promenade à marée haute et quelques escaliers de la promenade menaient à des dénivellations abruptes où se trouvait autrefois la plage. [100] Treize blocs de la plage s'étaient érodés en 1973, forçant la fermeture de certaines parties de la plage dans les quartiers d'Edgemere et de Rockaway Beach, [101] et la promenade était devenue délabrée. [94] : 174 [102] Pour remédier à ce problème, le United States Army Corps of Engineers (USACE) a commencé à préparer un projet de protection contre les ouragans et de purification de l'eau pour les Rockaways. [103] Un projet de remplacement de planches, commencé en 1975, a été arrêté plus tard cette année-là en raison de la crise fiscale de 1975 de la ville. [104] [105] Le travail sur le remplacement de la planche a repris en 1977 dans le cadre d'un investissement de 19 millions de dollars dans les parcs de la ville. [105]

À la fin du 20e siècle, la promenade est également devenue connue pour des crimes tels que des attaques de chiens sauvages. [13] [94] : 174 A large segment in Edgemere and Arverne abutted vacant lots, [106] which were still extant during the 2010s. [13] The last of the amusements that once occupied the boardwalk, Rockaways' Playland, closed in 1987. [10] [107] However, the New York Daily News reported in 1980 that Rockaway Beach was cleaner than Coney Island's beach, in part because of large cleaning crews and because of the park's proximity to the Edgemere Landfill. [108]

The Far Rockaway section of the boardwalk was renamed in honor of local resident Helen Leonescu in 1983. [109] USACE refilled the beach every two years between 1980 and 1988. [16] : 1.2 The beach further eroded following the December 1992 nor'easter, although the boardwalk remained relatively intact. [110] [111] Because of this erosion, the section of the park between Beach 26th and 36th Streets was closed to the public for at least three years. [112] USACE subsequently refilled the beach between 1995 and 2004. [16] : 1.2 The boardwalk was renovated during the 1990s with the construction of new play structures between Beach 82nd and 86th Streets, repairs to the boardwalk, installation of spray showers and drinking fountains, and restoration of the bus shelters beside the boardwalk. That boardwalk section reopened in 1999 for the first time in 25 years. [3] Workers also rebuilt the section between Beach 109th and 116th Streets in 1999 at a cost of $600,000. [113] [114] The first surfing beaches in the city opened along Rockaway Beach, at Beach 90th Street in 2005 and at Beach 67th Street in 2007. [115] There was little commerce along the park's path by the first decade of the 21st century, and its route was characterized mainly by residential buildings and open space. [116]

21st century reconstruction Edit

A feasibility study of storm protections along the beach was ordered in 2003, but there was not enough money to conduct such a study. [117] The boardwalk was damaged in August 2011 during Hurricane Irene. As a result, NYC Parks conducted a $3.8 million rebuilding project for the summer 2012 season. [118]

On October 29, 2012, Hurricane Sandy destroyed much of the Rockaway Boardwalk. [119] The most impacted parts of the boardwalk were between Beach 80th and 106th Streets, where some planks were tossed into nearby houses. In the aftermath of the hurricane, several entities disagreed over how the wood should be reused. [12] Michael Bloomberg, the New York City mayor at the time, announced in December 2012 that the boardwalk would be rebuilt in concrete rather than wood. Four of the concrete sections that had been rebuilt before the hurricane had suffered relatively little damage compared to the wooden sections, which were almost completely destroyed. [120] The wooden boardwalk between Beach 9th and 60th Streets, a 2.5-mile (4.0 km) stretch, was also relatively undamaged, except for a four-block gap between Beach 35th and 39th Streets. The beach was also depleted, although many Rockaways residents had stated that, for several years before Hurricane Sandy, the beach had been eroding slowly. [121] Sand from the beach had landed on people's yards and on nearby streets, while personal property had been tossed onto the shore. [122]

Despite the damage caused by Hurricane Sandy, the city promised to open all its public beaches by Memorial Day in May 2013, including Rockaway Beach, where temporary beach access points were set up. [123] The city restored some of the sand and added snow fence to prevent the sand from blowing back out. [122] New modular comfort stations and lifeguard booths were also installed along the length of the park starting in 2013. [124] By that September, the city estimated that a reconstruction of the beach and boardwalk would cost $200 million. The rebuilding, overseen by CH2M Hill, would entail the replacement of the entire boardwalk as well as the addition of 50,000 feet (15,000 m) of railings. [125] The boardwalk project, to cost $274 million, was divided into five phases from west to east, the first of which was to begin in early 2014. [17] : 3E-22 [121] The section between Beach 35th and 39th Streets was initially rebuilt in wood to match the undamaged portions on either side, [121] but ultimately, the entire boardwalk was to be permanently rebuilt in concrete. [13] [16] : 1.4 Many sections of the boardwalk would be raised to an elevation above 100-year flood levels, requiring the reconstruction of the relatively undamaged sections as well. [16] : 1.6 to 1.7 Skanska was hired as the major contractor for the boardwalk project. Construction was funded by a $480 million grant that the Federal Emergency Management Agency distributed to New York City's government in 2015. [126] [127]

The start of work on the boardwalk's reconstruction was delayed because of several factors. The 2013 United States federal government shutdown delayed the allocation of funding, and plans also had to be revised to accommodate new flood-proofing features. [128] The corroded foundations also had to be replaced, [129] and construction had to take place outside of the mating season of the piping plover, an endangered species that nested on the beach between April and September. [130] [131] In February 2014, a contractor started adding 2,900,000 cubic yards (2,200,000 m 3 ) of sand as an anti-erosion measure, enough to raise the beach by 10 to 14 feet (3.0 to 4.3 m). [121] [16] : 1.2 to 1.3 Simultaneously, a controversy arose around the comfort stations though some of the modules had not been installed yet, several modules were visibly rusting. [132] The first rebuilt section between Beach 86th and 97th Streets opened in May 2015. [133] [134] [135] The entire length of the boardwalk reopened in July 2016. [18] The rebuilding of the boardwalk was finished in May 2017, with the completion of the final section between Beach 19th and 39th Streets. [136] [137] The next year, the reconstruction received the American Planning Association's National Planning Achievement Award for Urban Design. [138]

Some of the sand from the beach had already eroded by 2017, and the USACE had secured $400 million for further beach improvements, part of a $4 billion project to flood-proof the Rockaways. [139] The city conducted a study in November 2017, finding that despite the erosion, the beach was wider than at almost any other time in the previous century. Despite this, the beach between Beach 91st and 102nd Streets was temporarily closed at the start of the summer season in May 2018, with reopening not expected for several years. [117] [140] A small portion between Beach 96th and 98th Streets was reopened the next month. [141] The Rockaway Beach Skate Park along the boardwalk, which was severely damaged in Hurricane Sandy, reopened in August 2020 after several years of delays surrounding the skate park's reconstruction. [142]

The park was the inspiration for the Ramones' 1977 song "Rockaway Beach". [143] The song, on their 1977 album Rocket to Russia, became the American punk rock group's highest-charting single, peaking at number 66 on the Billboard Hot 100. Written in the surf rock style of the Beach Boys and other similar bands, the song was composed by the group's bassist, Dee Dee Ramone, who liked to spend time on the beach. [144] [145] In June 2013, the song was used in a radio ad campaign sponsored by Queens Economic Development Corporation to promote recovery from Hurricane Sandy by drawing New Yorkers back to Rockaway Beach. [146]


Local

NJ Beaches Paid for By All, But Parking Keeps Outsiders Away

Roman Kent, Holocaust Survivor Who Fought to Ensure It's Not Forgotten, Dies at 92 in NYC

Many seaside communities hit hard by Sandy show few obvious signs of the disaster. But look closer and you can still find stray buildings with boarded-up windows and sandy lots where houses were demolished and never rebuilt. Neither the federal government nor the states keep reliable statistics on how many damaged homes and businesses are still vacant or in need of repair. More than 8,000 homeowners remain active in New Jersey's main rebuilding grant program. In New York City's Breezy Point neighborhood, 62 of the 355 homes destroyed by flood and fire have yet to be rebuilt. Thousands of homeowners are still fighting with their insurance companies over the cost of repairs. Many homes along the coast have been elevated to get them out of harm's way for the next big storm, but many more have simply been rebuilt as they were, leaving owners vulnerable to both future storm surges and rising insurance premiums.

Sandy's salty floodwaters did lasting damage to the tunnels that carry trains and cars beneath New York City's rivers. Manhattan's destroyed South Ferry subway station is still being rebuilt and won't reopen until 2018. A vehicle tunnel linking Manhattan to Brooklyn will be closed on weeknights for the next three years for rehabilitation. Of nine damaged subway tunnels, seven still need major work. The Metropolitan Transportation Authority, which runs the subway system, is spending $3.8 billion on repairs and anti-flooding measures. The Port Authority of New York and New Jersey is still evaluating long-term repairs to its road and rail tunnels beneath the Hudson River. Amtrak was been warning that its tunnels in and out of Manhattan also need major rehabilitation. Taking them out of service for repairs in the coming years could cause major disruptions in rail service on the corridor between Washington and Boston. New Jersey has rebuilt Route 35, the second-busiest north-south highway along the Jersey shore.

All but one of the Jersey shore's famed beach boardwalks have been rebuilt the last one, in Long Branch, is underway. They were among the first tangible signs of recovery shore towns made rebuilding the walkways a priority to show residents things were getting back to normal. (A storm-wrecked boardwalk in Seaside Heights, where the MTV show "Jersey Shore" was filmed, was rebuilt twice part of it caught fire in 2013). In New York City, the Rockaway Beach boardwalk is still being rebuilt, this time with flood defenses that include baffle walls to hold back the surf. Manhattan's South Street Seaport is still being rebuilt. The National Trust for Historic Preservation recently put the district on its list of most endangered historic places in the country because of the ambition of the redevelopment plans.

Many billions of dollars are now being spent to protect critical infrastructure from future storms, including electrical utilities and water and sewage treatment plants. In Sea Bright, New Jersey, repairs are being made to a damaged oceanfront rock sea wall, but other hard-hit communities' storm protection plans remain on the drawing board. The cost of storm-proofing low-lying urban areas could be astronomical. The federal government sponsored a $1 billion contest to promote innovative protection systems, including breakwaters, berms and drainage canals that can keep water out of low-lying parts of New York City, and riverside New Jersey cities like Hoboken and Weehawken.

A slew of hospitals, nursing homes and clinics that had to be evacuated and temporarily closed because of the storm are back in business, but many are still restoring damaged infrastructure or replacing it with something more flood-resistant. The Federal Emergency Management Agency has given New York City hospitals more than $2.7 billion to restore their campuses and do things like build new floodwalls and relocate emergency generators. One damaged full-service hospital, in Long Beach, New York, never reopened after the storm, although the island now has an emergency room.


Les plus lus

"I can't walk away and say we all survived," she said. "That's a hard thing."

The heartbreaking loss of her dad was the latest in a series of challenges for Breslin, whose fiance perished in the World Trade Center during the 9/11 terror attacks.

Breslin reopened her store, The Blue Bungalow, on Beach 116th St. and has worked hard at luring back customers and holding events to benefit the community.

"I always knew we were going to rebuild," she said. "I grew up here. I have sand between my toes."


Les plus lus

The agency used a combination of public and private dollars to re-fit the building, enabling it to better sustain the storms that are likely to strike the vulnerable peninsula with greater frequency.

These resiliency measures, all the rage in contemporary urban design, include floodgates at building entrances, new generators and flood pumps on the roof, as well as seven of the $7,000 lock-and-seal doors that will keep the building's mechanical room dry. The doors cost $7,000 and are being funded by FEMA.

The building's operators acknowledged that there was nothing that could truly stormproof their Rockaway residence.

"It would be virtually impossible for us to defend against something the size of Sandy," said Michael Whelan, the chief financial officer of Services for the Underserved, the affordable housing non-profit that runs the property. "We'd get significant damage again, but because of resiliency measures we'd get back into the building quicker, and at lower cost."


Rockaway Beach To Fully Reopen In Time For The Summer

NEW YORK (CBSNewYork) – A section of Rockaway Beach that’s been closed due to erosion will reopen in time for the summer.

That’s welcome news to residents and business owners who had to endure an 11 block closure last summer.

A half-mile stretch of the popular beach between Beach 92nd and Beach 103rd Streets was closed due to the severe erosion.

Work is now complete on a project to move tons of sand where last year there was almost none.

For a community deprived of its favorite feature last summer, there’s relief. The beach will be open from end to end.

“The beach was so tiny, and we can go swimming and there’s space for us to sit and not sit on top of each other,” one resident said.

Last summer was a bummer and bust for nearby businesses when the city closed 11 blocks of oceanfront swimming for safety, amid precipitous erosion. Dunes had been eaten up by a series of storms, starting with Superstorm Sandy. Pedestrian ramps were hovering four feet over the sand below.

Now the ramps meet the beach, which officials say hasn’t been this wide since the 1970s.

“Three hundred forty eight thousand cubic yards,” said Lt. Gen. Todd Semonite of the U.S. Army Corps of Engineers. “If you put that in a football field, it would be about 20 stories high.”

It took a month of round-the-clock sand dredging with $10 million federal and $2 million from the city to replenish the beach, not only for recreation and livelihoods.

“To protect those who live along the shoreline moreso from future storms that will likely come our way,” said Maj. Gen. Jeff Milhorn of the U.S. Army Corps of Engineers.

The Army Corps is building 13 new jetties in a much bigger project to protect six and a half miles of city shoreline in the next three years.

Rockaway Beach and other city beaches officially open for swimming on Memorial Day weekend.


Voir la vidéo: Hurricane Sandy vs Rockaway Beach


Commentaires:

  1. Scott

    Cette communication précieuse est remarquable

  2. Ellard

    Cette très bonne phrase doit être précisément exprès

  3. Germian

    Informations très précieuses

  4. Gugul

    Réponse rapide, signe d'intelligence :)



Écrire un message