Nouvelles recettes

Les 10 restaurants les plus chauds de Londres : février 2015

Les 10 restaurants les plus chauds de Londres : février 2015


Dans une grande ville gastronomique qui n'a vraiment que l'embarras du choix, très peu Londres les restaurants peuvent couper à travers le fouillis et émerger au sommet. Les obsessions actuelles de la ville s'étendent à l'est jusqu'à Shoreditch, au sud-ouest à Clapham, et la variété - des plats indiens étoilés au Michelin au barbecue honky-tonk - en dit long sur le palais international de Londres. Faites la queue tôt ou réservez vos réservations bien à l'avance, car ces restaurants sont actuellement les meilleurs à Londres.

Barrafina

Barrafina était déjà un incontournable ces dernières années, mais son nouveau statut d'étoile Michelin en septembre n'a fait qu'alimenter son feu. Le restaurant de tapas sans réservation, dirigé par les frères espagnols Sam et Eddie Hart, propose certains des meilleurs plats catalans et majorquins dans la capitale. Les convives sont prêts à attendre des heures pour découvrir des plats tels que le cerveau d'agneau nourri au lait, l'arroz de marisco (riz aux fruits de mer) et les fleurs de courgettes farcies, et le nouvel emplacement d'Adelaide Street n'a pas fait grand-chose pour freiner la demande populaire. Cependant, les clients de tous les jours et les critiques acharnés sont d'accord : c'est une expérience rassasiante qui vaut la peine de faire la queue.

Caserne de pompiers de Chiltern

L'empire hôtelier d'André Balazs a engendré une légende instantanée l'année dernière à Chiltern Firehouse, l'hôtel-restaurant ultra-exclusif de Marylebone. Le magnat de l'hôtel a transformé une ancienne caserne de pompiers classée Grade II en l'un des lieux de rencontre les plus brûlants au monde (jeu de mots avec emphase). Le restaurant est devenu le repaire de prédilection des stars mondiales – Naomi Campbell, Bill Clinton, Rita Ora, Kate Moss et les Beckham ont tous dîné ici – et le battage médiatique pour repérer les célébrités dépasse parfois la nourriture elle-même. À la tête du statut fulgurant du restaurant se trouve le chef Nuno Mendes, qui sert des plats de style brasserie tels que des beignets au crabe et une salade César à la peau de poulet. Si vous n'êtes pas une célébrité, il est préférable de tenter votre chance lors d'un déjeuner en semaine, car Chiltern est vraiment aussi chaud que possible.

Fera chez Claridge's

La résidence de Fera dans le luxueux hôtel Claridge's devrait donner une bonne indication que c'est probablement cher (et excellent). Les tables ouvertes sont rares alors que les masses aux poches profondes réclament le plus récent repaire étoilé Michelin de Simon Rogan. Inspiré par le terme latin pour « sauvage », Fera se concentre sur des ingrédients naturels et biologiques, dont la plupart sont cultivés et récoltés dans la ferme privée de Rogan dans l'arrière-pays. Les menus à la carte et de dégustation en constante évolution de Fera garantissent des expériences originales à chaque visite ultérieure, car le restaurant ne récolte et ne sert que des ingrédients à leur apogée. Le dîner pour deux ici peut facilement dépasser la barre des 300 £ (460 $), mais leur déjeuner à trois plats à 30 £ (46 $) est une bonne affaire pour l'un des restaurants les plus somptueux et les plus célèbres de Londres.

Gymkhana

Gymkhana est toujours sur la bonne voie après une glorieuse année 2014; non seulement il a reçu sa première étoile Michelin, mais il a également été nommé restaurant national de l'année pour tout le Royaume-Uni. Lancé par Karam et Jyotin Sethi (la même équipe derrière la maison de curry étoilée Michelin Trishna), le restaurant Mayfair est en tête du peloton de la cuisine indienne de luxe de Londres. Ceux qui ont la chance d'obtenir des réservations de dîner convoitées sont attirés par l'Inde coloniale et aristocratique à la fois en termes d'atmosphère et de goût. Les convives se délectent de sélections originales telles que le vindaloo de sanglier, le kebab de caille et le bhurji d'œuf de canard au homard. Avec à peine une mauvaise critique en vue, Gymkhana prouve que les restaurants peuvent être extrêmement demandés et acclamés à parts égales.

Boîte chaude

Ce populaire vendeur de barbecue de rue a récemment grandi et s'est installé dans son premier emplacement permanent à Spitalfields. Pitmaster et chef cuisinier Lewis Spencer a fait de son mieux pour faire des «viandes artisanales» et des accompagnements au barbecue aussi authentiques que le sud des États-Unis, et, à en juger par la demande, il a réussi. Tout tourne autour de la viande dans le restaurant le plus en vogue d'East London ; pour les petits creux, il y a la Sélection Fumée : un plateau sans légumes de côtes de bœuf, de porc effiloché, de cuisse de poulet, de côte de porc et de saucisse hot-link. À moins qu'ils ne viennent juste pour boire un verre, ce n'est pas l'endroit où vous voulez amener vos amis végétariens et végétaliens ; Hotbox est un terrain de jeu décadent pour les carnivores.

Kurobuta

L'ensemble chic a trouvé sa nouvelle solution à Kurobuta, un café japonais contemporain dirigé par l'ancien chef cuisinier de Nobu, Scott Hallsworth. L'affinité de l'Australien pour la cuisine japonaise moderne a suscité des vagues sismiques d'acclamation depuis les débuts du pop-up de Kurobuta à Chelsea en 2013. Il y a maintenant un emplacement permanent à Marble Arch et à Chelsea, ce dernier ayant ouvert ses portes plus tôt cette année. Kurobuta a une liste exhaustive de petites assiettes à partager, les plus connues étant l'agneau fumé au thé au robata et au miso coréen et le tataki de filet de bœuf cru avec ponzu à l'oignon. La clientèle de la jet-set souvent vue ici reflète parfois les prix de la jet-set – deux morceaux de curseurs de bœuf wagyu coûtent 19 £ (30 $) – mais Kurobuta est tout simplement sans égal en termes de qualité et de facteur « ça » parmi ses contemporains japonais.

Le manoir

Le nouveau héros de la restauration locale de Clapham a encore renforcé le statut de « à surveiller » du quartier pour les repas sérieux. La même équipe derrière le célèbre voisin de Clapham, The Dairy, décroche à nouveau l'or avec des plats imaginatifs et modernistes. La cuisine ici utilise tous les mots à la mode culinaires actuels, car les légumes sont fermentés, l'azote liquide est impliqué dans les desserts et la carbonisation des ingrédients apparaît fréquemment, mais le tout est exécuté avec finesse et sens du but. Si vous aimez les repas intelligents, c'est un mouvement dans lequel vous voulez sauter, car ce joyau du sud-ouest de Londres vaut sans aucun doute le détour.

Pachamama

Un succès instantané de Tom Caley, alun d'Ottolenghi, Pachamama partage le rang avec les meilleurs petits plats péruviens de la capitale, tels que Lima, Ceviche et Andina, mais servi avec une touche britannique. Le restaurant propose de nombreux plats incontournables, notamment la poitrine d'agneau croustillante au miso sucré et la banane plantain sucrée à la feta et au malt anglais. Leur menu de ceviche, cependant, est l'attraction principale; La version de bar de Pachamama avec salicorne, radis, patate douce et lait de tigre est sans doute le plat de ceviche le plus chaud de la ville. Si vous ne venez que pour prendre un verre, leur bar sexy et contemporain propose une sélection de pisco pour une consommation de qualité. Marylebone n'est pas exactement le quartier le plus "happen" de Londres, mais cela n'a pas dissuadé les foules d'emballer Pachamama tous les soirs.

Le Palomar

Les frères et sœurs Layo et Zoë Paskin ont tout mis en œuvre pour leur premier restaurant londonien, servant des plats sérieux et modernes de Jérusalem dans une atmosphère amusante et séduisante. Le Palomar est situé dans un quartier plutôt délabré de Chinatown, mais on se sent forcément transporté une fois à l'intérieur par le somptueux décor des années 1930 et l'ambiance animée du lieu. L'effervescence de la ville à propos des offres magistrales de petites assiettes de Palomar, faisant des réservations de table pour le dîner un acte perpétuellement difficile. Les meilleurs sièges, cependant, sont dans leur bar de cuisine luxuriant de 16 places, où vous pouvez regarder les cuisiniers enthousiastes créer des plats comme la polenta de Jérusalem avec de l'huile de truffe, des asperges et du ragoût de champignons (un favori des fans), ou un steak de poulpe cuit par Josper avec houmous, pois chiches et tomates confites.

Chèvre fumante

Le Smoking Goat est vraiment brûlant depuis ses débuts en octobre. Ce café-barbecue thaïlandais à la mode attire les convives dans une tanière compacte et faiblement éclairée, offrant des restaurants thaïlandais « maman et pop » inspirés de la cuisine de rue que ne proposent pas. Leur plat signature est le crabe de Cornouailles au chili entier, très amusant (les mots « manger en désordre » figurent en fait sur la description de son menu). Si vous avez toujours envie de visiter le Smoking Goat pour le dîner, méfiez-vous de prendre un rendez-vous… de peur de risquer de voir des mains collantes et de la crème de noix de coco au chili rouge éclaboussée partout sur la table, et peut-être vous-même. Som Saa est peut-être un rival louable – un autre joint thaïlandais moderne qui a ouvert ses portes des semaines plus tard – mais Smoking Goat propose le thaï à son plus bas et plus sale, et les scénographes de Soho ne peuvent pas en avoir assez.


Qu'est-ce que ça fait d'être une femme dans l'industrie de la bière artisanale

Des femmes travaillant dans la bière artisanale ont partagé anonymement des expériences de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle et de racisme au travail. Certains s'expriment.


Nord

Top Cuv é e, Highbury

Top Cuvé e à Highbury restera ouvert tout au long du mois de novembre en tant que Shop Cuvèe, vendant du vin et des articles essentiels pour les placards, ainsi qu'un menu de plats &lsquoTop Night In&rsquo à réchauffer à la maison. Les coursiers à vélo pédaleront sur un repas de trois plats et ndash avec vin &ndash où que vous soyez à Londres. Choisissez parmi des plats tels que la terrine de poulpe et la mayonnaise au persil, les tagliatelles au ragoût de bœuf et le pudding au caramel.

Boulangerie Pophams, Islington/Hackney

Pophams Bakery livre ses pâtes fraîches, ses sauces, ses pains, son fromage, ses biscuits et ses kits de menus aux clients locaux dans un rayon de trois milles de ses boulangeries d'Islington ou de Hackney. Il suffit de passer une commande 24 heures avant la fenêtre de livraison souhaitée. Les pâtisseries sont la véritable vedette du spectacle, allant du bacon et du sirop d'érable au coing et au mascarpone à la pistache et au miel.

Inscrivez-vous à la newsletter Luxury London

Soyez le premier à savoir ce qui se passe à Londres, des événements exclusifs aux dernières ouvertures de boutiques et de restaurants.

La Fromagerie, Highbury/Marylebone/Bloomsbury

Les turophiles n'ont pas besoin de manquer une tranche de leur fromager cheddar et ndash préféré, La Fromagerie livre depuis ses trois magasins de Marylebone, Highbury et Bloomsbury pour sélectionner des codes postaux, ainsi que via Deliveroo. En plus de son impressionnante sélection de fromages (des plateaux de fromages spécialement préparés sont disponibles pour ceux qui se sentent dépassés par le choix), il existe une gamme de soupes fraîches, de bouillons, de sauces pour pâtes et de produits de boulangerie.


Les meilleurs restaurants végétariens de Londres

À l'ère des besoins alimentaires de niche, le végétarisme simple semble presque pittoresque - mais un voyage dans l'un des meilleurs restaurants végétariens de Londres peut servir de rappel bienvenu à quel point les plats à base de plantes peuvent être délicieux (en particulier avec une cuillerée de yaourt grec , un œuf au plat parfait ou une pincée de parmesan sur le dessus). Commandez des assiettes du Moyen-Orient et des bellinis au pamplemousse salés à Bubula, dégustez du pin sauvage, des truffes de mer et des artichauts avec de la fumée de foin à Cub ou parcourez le menu de dégustation de légumes de la Casa Fofó, qui comprend des plats tels que la ricotta aux algues, la betterave et le hoshigaki . Au dessous de, Vogue partage ses restaurants végétariens préférés dans la capitale. Prêt à devenir entièrement végétal ? Consultez notre liste des meilleurs restaurants végétaliens de Londres, ici.

Lieu: Hoxton

La description: Douglas McMaster, le chef du pionnier du restaurant zéro déchet Silo, s'est associé à M. Lyan et à LVMH pour lancer le Cub préféré de Hoxton. L'accent est bien sûr mis sur les ingrédients végétariens durables – des herbes cueillies localement aux produits « moches » qui seraient normalement jetés. Optez pour le menu dégustation, qui commence toujours par une coupe de champagne Krug. Qui peut contester cela ?


Les meilleurs restaurants de Londres pour le petit-déjeuner

Juin 2019 : Nous avons ajouté sept autres paradis du matin, dont le restaurant HIDE (du super chef Ollie Dabbous ) et Le Bureau du charbon près de King&rsquos Cross, servant des friandises inspirées de Jérusalem. Il y a aussi le Henrietta Bistro d'influence basque à Covent Garden Spitafields & rsquo Crispin avec ses merveilleux cafés et Neptune à Bloomsbury (échange de fruits de mer contre des classiques britannico-américains). Pour les saveurs du Moyen-Orient, dirigez-vous vers Ottolenghi&rsquos Rovi à Fitzrovia, ou, si vous avez envie d'œufs en abondance, dirigez-vous vers Yopo à proximité à la Mandrake.


Berceau de la friture et de millions de millénaires qui soignent des blessures liées à l'avocat, Londres pourrait être le meilleur endroit pour prendre le petit-déjeuner au monde. Que vous aimiez commencer votre journée dans un restaurant chic, une cuillère à graisse ou un café de motards, nous avons arrondi la liste ultime. Des tapas aux croissants et bols d'açai, tout est là.


A Day In the Life of AL's Place, le meilleur nouveau restaurant d'Amérique 2015

Le seul travail qu'il pouvait obtenir était de faire la vaisselle dans un restaurant mexicain. Finalement, il a commencé à cuisiner au Mixx, un bistrot fermé depuis à Santa Rosa où, selon ses propres mots, il « a fait preuve de créativité mais a manqué de discipline ». Au cours d'une nuit agitée sur la ligne, le chef lui a donné un conseil : « Arrête de sucer autant.

Il a écouté et appris. Le séminal French Laundry Cookbook venait de sortir, et Londres s'y plongea. Ce n'était pas tant les recettes que l'obsession de Keller pour les systèmes et les détails. Il s'est inscrit au Culinary Institute of America à Hyde Park, New York, en 2002, faisant un stage au restaurant Daniel de la ville. Un an plus tard, London a abandonné et a déménagé à Montréal, où il a été le premier chef de cuisine du désormais légendaire Au Pied de Cochon. Deux ans plus tard, il est retourné à l'école et a obtenu son diplôme au Blue Hill de Dan Barber à Stone Barns. Là, il n'a pas seulement appris à « goûter le terroir dans les légumes », il a fait le saut conceptuel de cuisinier à chef. « Les œillères sont tombées et je pouvais voir toute la cuisine », dit-il. « J'étais prêt à diriger un restaurant.

En 2008, lorsqu'il est arrivé chez Ubuntu dans la Napa Valley, tout a cliqué. Pendant son séjour, Ubuntu est devenu le premier restaurant végétarien en Amérique à remporter une étoile Michelin très convoitée. En tirant des deux acres de jardins du restaurant, Londres a découvert que les légumes pouvaient être plus polyvalents que la viande. C'est aussi là qu'il a appris à diriger une cuisine avec une précision militaire. Toute l'énergie non canalisée de sa jeunesse était maintenant concentrée sur le fait d'être le meilleur chef possible. Il était un leader, un modèle dans la cuisine, impensable quelques années plus tôt. Lors de la fermeture d'Ubuntu en 2011, Londres s'est lancé seul.

Et puis pendant les trois années suivantes, il n'a pas cuisiné. Le restaurant de San Francisco pour lequel il s'était engagé a pris du retard sur retard. Il a commencé à être barman et a finalement abandonné le projet. «Ce furent des jours sombres», se souvient-il. « Je craignais de ne plus jamais cuisiner. » Pour retrouver son mojo culinaire, il a voyagé en Asie du Sud-Est pendant quelques mois. À son retour, il était inspiré et prêt à réessayer, cette fois selon ses propres termes.


Les meilleurs kits de repas de restaurant de Londres

Acai Girls, boîte à brownies Oreo

Enfoncer vos dents dans un morceau de brownie au chocolat riche et gluant est incroyablement réconfortant. Mais quand est-il fraîchement sorti du four ? Encore mieux. Vous pouvez le faire à partir de zéro, mais Londres est verrouillé en 2021, ce qui signifie que vous pouvez vous faire envoyer tous les ingrédients dans un joli carton coloré, répartis dans de petits sacs attachés avec des rubans roses. Les Acai Girls (sœurs Megan et Georgia Salamat) sont apparues en tant que restaurant de livraison uniquement en 2020, envoyant des bols, des salades et des gaufres açaí nutritifs et photogéniques de leur cuisine Battersea via Deliveroo. Apparemment, tout le monde est tombé amoureux de leur brownie végétalien Oreo, c'est pourquoi vous pouvez maintenant acheter le kit de bricolage pour £20. C'est assez raide pour ce qui est essentiellement une sélection d'ingrédients assez standard (bien que, pour être juste, le substitut d'œuf aquafaba soit toujours facile à trouver) et ndash mais serait idéal comme cadeau mignon pour un copain végétalien. Les brownies sont super faciles à assembler et sortent exactement comme ils l'ont décrit : croustillants à l'extérieur, super gluants à l'intérieur et chargés d'Oreos écrasés. Sérieusement satisfaisant. Rose Johnstone

Aktar, boîte de curry végétalien

En ce qui concerne les kits repas, c'est de loin le plus simple à préparer. C'est aussi peut-être le meilleur rapport qualité-prix et peut-être même le plus savoureux. Aktar Islam est le chef du restaurant Opheem, étoilé au guide Michelin de Birmingham. Le restaurant gastronomique est réputé pour son approche de la cuisine indienne qui repousse les limites (prenez du foie de canard à l'ananas, au piment et à la noix de coco, par exemple), mais pour son service de kits de repas, Aktar at Home, le chef professionnel a adopté une approche plus simple. C'était définitivement le bon appel. Pour 70 £, vous obtenez une sélection de huit currys, ainsi que du riz basmati épicé parfumé, du naan et du sheermal (pain au lait de style Hyderabadi). La première chose que vous réalisez est que les portions sont incroyablement généreuses et suffisent à servir deux fois quatre personnes (vous pouvez le congeler, ne vous inquiétez pas). Le menu change régulièrement, avec une option viande ou végétalienne disponible. J'ai opté pour le menu végétalien et je me suis immédiatement retrouvé dans un nuage d'arômes céleste alors que je chauffais chaque curry dans des casseroles séparées. Le curry crémeux de pois chiches du sud de l'Inde au lait de coco avec de la mangue séchée m'a instantanément envoyé sous les tropiques, et le curry piquant de baingan khatte était un rêve d'aubergine épicé. Lorsque le Royaume-Uni s'ouvre à nouveau, je me dirige directement vers Birmingham et hellip Rose Johnstone

Arabica, fête de Beyrouth

Bien qu'il soit composé de 21 pots numérotés et de sacs d'ingrédients initialement intimidants, ce kit de repas du Moyen-Orient £45 pour deux est facile à assembler et totalement délicieux. Le plat principal, un ragoût de côtes de bœuf bouilli dans le sac avec du riz vermicelle, est riche et copieux, et l'inclusion de baklava aux noisettes satisfaisantes et d'un brin de menthe fraîche pour faire du thé est une belle touche. Mais la tartinade mixte de meze est la vedette ici: le houmous pimpé, le baba ghanoush avec des graines de grenade à saupoudrer, le taboulé piquant et le kibbeh à la citrouille sont tous exceptionnels, et je suis sûr que le halloumi l'aurait été si je ne l'avais pas tué en le faisant frire pendant trop long. Mon mauvais repas est bon. Sarah Cohen

NOTE DE L'EDITEUR : Ce kit de repas est actuellement hors du menu chez Arabica, mais ils l'ont remplacé par une multitude d'autres kits délicieux, allant d'un festin d'agneau de saison à une sélection de meze végétarien.

Bancone, pâtes pour deux

Le plat le plus célèbre de la bancone, les mouchoirs en soie au beurre de noix et au jaune d'œuf confit, n'est pas un voyageur. Mais le paradis des pâtissiers du West End vient de mettre des fazzoletti dans leurs manches. Livré tous les vendredis dans le M25, sa sélection de plats à emporter qui fait saliver comprend cinq plats de pâtes différents ainsi que des antipasti et des desserts. Bucatini cacio e pepe était aussi simple que vous aimez le faire, il est sorti super-cheesy, gras avec du poivre noir, et avec ces petits tuyaux de pâtes si moelleux et délicieux qu'ils avaient à peine besoin de la sauce. Puis c'est l'heure des tagliatelles au ragú de sanglier et saupoudrée de pecorino : un plat réconfortant bien nécessaire et plein de subtilité. Assurez-vous de détendre les sauces avec de l'eau pour pâtes. Et sachez que les portions sont facturées comme « pour deux », mais si vous êtes affamé, vous pourriez probablement en finir une seule, alors pensez à agrémenter le repas avec de la salade BYO ou du prosciutto. James Manning

Bao, kit de porc classique fait par vous

Il y a bien plus à Bao que la nourriture et je donne beaucoup pour être assis au comptoir de la succursale de Fitzrovia en ce moment, se moquant des petits pains taïwanais moelleux sans se soucier du monde. Mais il ne faut pas laisser passer l'occasion d'une soirée baos&rsquo, surtout quand c'est aussi simple que ce petit kit le rend. Pour £24 via le site Web de Bao&rsquos, vous obtenez tous les composants pour faire six des petits pains au porc braisé qui, autrefois, donnaient régulièrement à Bao le titre convoité de &lsquolongue file d'attente au restaurant de Soho&rsquo. Faites chauffer le porc et les feuilles de champignons fermentés séparément, mettez-les dans les petits pains et garnissez-les de coriandre et de poudre de cacahuètes et ndashez-les littéralement. Vous avez du jus de porc qui coule de manière embarrassante sur votre menton en moins d'une demi-heure. Ils livrent à Londres et dans tout le pays, et il y a une version daikon pour les légumes. James Manning

Berenjak, gormeh sabzi

Ça y est : le Motherlode, un délicieux gantelet posé par le spot iranien Soho Berenjak. Le Gormeh sabzi est un ragoût d'agneau, d'herbes et de haricots, servi avec du tahdig (riz croustillant au safran), une trempette au yaourt et aux herbes et une salade de concombre, tomates et oignons. En termes de tradition, de délice et de pure charge de travail, c'est essentiellement l'équivalent iranien d'un rôti complet du dimanche.

Tout d'abord, voici ce que vous Don&rsquot à faire : mariner une épaule d'agneau, perfectionner votre mât o sabzi et traquer les citrons verts séchés, le fenugrec et une marmite en terre cuite. Berenjak a gentiment inclus tout cela dans la boîte vraiment énorme, vous laissant simplement réhydrater et faire frire un tas d'herbes, les jeter dans la casserole avec un tas d'autres trucs, tout mettre au four pendant quatre heures, rincer des charges de riz environ sept fois. et faites-le frire à la vapeur sur la plaque de cuisson pour une couche croustillante parfaite hachez et habillez votre salade et obtenez tous les éléments sur la table. Phew.

Cela demande beaucoup de travail, mais cela en vaut la peine, et vous pouvez garder le pot en argile, au cas où vous voudriez vous aventurer à refaire le plat à partir de zéro. Les instructions de Berenjak sont épiques mais complètes (il y a même une vidéo), vous en obtenez quatre à cinq portions, et le sentiment d'accomplissement de cuisiner quelque chose de totalement inconnu et vraiment difficile était assez pressé, du moins pour ce singe de verrouillage affamé de dopamine . Accompagnez-le d'une bouteille de vin et de la musique du roi iranien du psych-rock Kourosh Yaghmaei pour un dimanche après-midi prêt à l'emploi. James Manning

Berenjak, kit kabab

Les gens du restaurant persan Berenjak sont tellement déterminés à vous donner les outils pour créer un authentique kebab à la maison, le kit de bricolage comprend des brochettes en métal sur mesure importées de Téhéran. Ils ressemblent à des épées et vous donneront l'impression de diriger un magasin de kebab légitime, dans le bon sens. La boîte est livrée avec deux pains plats massifs, du mast-o-masir (une trempette au yaourt), des tomates à griller, des oignons et des herbes et des paquets d'agneau et de poulet pré-préparés, ce qui suffit pour faire quatre brochettes très généreuses. Les instructions sont claires et il y a même un code QR qui vous amène à une vidéo YouTube si vous avez besoin de plus de conseils. Se disputer ces brochettes ressemble à un exploit, même si Berenjak a surtout fait tout le travail acharné. Le plus important : le résultat final est vraiment délicieux et vous aurez presque certainement des restes. Izzy Aron

Burger & Beyond, kit de burger bougie

Considérant que vous avez des oignons gras de bœuf, de la &lsquomarrownaise&rsquo, des oignons marinés et de la sauce Burger & Beyond&rsquos Steak 2.0 dans ces hamburgers avant même de penser à la viande ou au fromage, &lsquobougie&rsquo est le moyen idéal pour décrire le contenu de ce kit. En plus des ingrédients susmentionnés, vous obtenez des brioches, deux types de fromage américain et un mélange de bœuf haché vieilli 35 jours et assez pour quatre bourgs. Je suis un gros mangeur, mais je ne suis pas sur le point d'abattre quatre de ces méchants garçons costauds, alors j'ai appelé trois colocataires affamés pour m'aider. J'ai trouvé que préparer les quatre hamburgers en même temps était un peu un défi et il y a pas mal de casseroles impliquées, donc obtenir une sauvegarde est un bon cri. Les instructions sont parfaitement claires, mais avec autant d'ingrédients, il se passe beaucoup de choses. Cela en valait la peine pour le résultat final, cependant, ce que nous avons tous les quatre convenu était sacrément savoureux, bien qu'un peu désordonné (certains ont opté pour l'option couteau et fourchette souvent évitée). Ah et le prix ? £25 pour le lot. George a soufflé

Burger & Homard, kit de rouleaux de homard

Il n'y a qu'une cuisson minimale requise pour recréer ce sandwich luxueux à la maison et juste un peu de grillage et de chauffage de la sauce. Le paquet généreux de chair de homard et assez pour deux portions et est livré pré-bouilli, prêt à être mélangé avec la vinaigrette piquante et empilé dans les brioches.

Pour une authenticité maximale, les articles finis peuvent être placés dans les boîtes de style hot-dog de marque Burger & Lobster fournies avec ce kit £28 et apportent une touche agréable. Mais ils ne sont pas là pour être jolis, ces bébés ont besoin de manger, et quel régal c'était : du homard frais pour le dîner du lundi soir & ndash luxuriant. Sarah Cohen

Butler's Wharf Chop House's, kit de steak

Tout d'abord. Ces gars-là ont remporté le concours des «meilleurs jetons de verrouillage». Vous n'étiez peut-être pas au courant du concours. Mais cela dure depuis un an. Butler's Wharf Chop House, avec ses frites triple cuisson, a remporté le tout au galop. Les meilleurs chips imaginables. Le steak était également incroyablement savoureux, rendu encore plus bon par la sauce au beurre spéciale dans laquelle vous le faites frire. Était-ce dur? Non. Vous le frottez dans du beurre et vous le faites cuire un peu dans la poêle. Criez aussi pour le désert de pud-pud au caramel collant. Je ne suis pas vraiment un « pud pud guy », mais j'ai vraiment apprécié de manger ça. Dans l'ensemble: un gros régal de viande à l'ancienne. Joe Mackertich

Chick 'N' Sours, tout en kit

Ayant manqué ses hamburgers K-Pop d'inspiration coréenne presque autant que ma famille m'a manqué, l'avènement du kit de repas Chick &rsquoN&rsquo Sours (£50) est une nouvelle passionnante. Est-il à la hauteur de ces attentes ? Eh bien, la plupart du temps. Le kit est livré avec chacun des trois côtés de la marque Chick & rsquoN & rsquo Sours & ndash, y compris les concombres bang bang épicés et épicés, et vous obtenez également huit ailes de poulet et quatre filets, accompagnés de kung pao et de marinades de sauce piquante. C'est une bonne dose de nourriture, avant même de commencer à assembler l'attraction principale : le puissant K-Pop, ou son beau-burger au fromage The General. Alors, qu'est-ce que la légère hésitation ? Eh bien, le poulet est partiellement cuit, mais il doit encore être trempé dans une casserole profonde d'huile bouillonnante et à moins que vous ne soyez dans l'entreprise de préparer le dîner avec une catapulte, cela reste la seule technique de cuisine directement inspirée de la guerre de siège médiévale. Si vous possédez une friteuse, vous connaissez la perceuse sinon, assurez-vous d'apporter une main ferme, la bonne huile et de quoi la décanter par la suite. Et si vous utilisez le kit £75 avec les quatre cocktails aigres, conservez-les définitivement jusqu'à la fin de la friture. Phil de Semlyen

Café Murano, Café Murano à la maison

Le café Murano propose divers kits de repas de pâtes et de risotto que vous pouvez commander à tout moment, mais chaque vendredi, Angela Hartnett et son équipe préparent quelque chose de très spécial. Bien que le contenu soit sujet à changement, le menu tel que nous l'avons reçu était un repas italien à quatre plats scellé dans 11 boîtes et sachets qui ressemblaient à un exploit logistique impressionnant avant même d'en contempler les saveurs réelles. Et les saveurs étaient bonnes : focaccia aux légumes marinés pour les antipasti, cannellonis à la citrouille et à la ricotta pour les primi, ragoût de cou d'agneau au chou braisé pour le secundo, et poire pochée à la pannacotta pour le pudding. C'était délicieux et d'un excellent rapport qualité-prix à £55 pour deux. Et bien que ce ne soit pas tout à fait la même chose que de manger dans un restaurant, j'ai eu un coup de pied peut-être un peu étrange en suivant les instructions de préparation relativement longues mais tout à fait lucides. Andrzej Łukowski

NOTE DE L'EDITEUR : les boîtes du Café Murano sont actuellement épuisées mais elles seront bientôt de retour.

Corazón, kit de tacos carne asada

Les tortillas de maïs sortent du parc leurs cousines à base de blé et vous en obtenez 12 dans ce kit de repas mexicain de 35 livres, mais elles sont assez petites et, bien que la quantité de nourriture ici soit destinée à quatre, elle est suffisante pour satisfaire mon ménage affamé. Mais ce que nous mangeons fait mouche. La seule bonne cuisson impliquée consiste à faire frire les deux longues plaques de steak de suspension mariné, sinon il suffit de chauffer les tortillas et les haricots &lsquodrunken&rsquo et de les hacher légèrement. Bien sûr, nous surchargeons massivement chaque taco, garnissant le bœuf de mojo aux agrumes, de salsa ranchera, d'oignons roses marinés, de piment, d'avocat et de coriandre : une débauche de saveurs qui finit sur nos mains. Fingerlickin & rsquo bon. Sarah Cohen

Club Mexicana, trousse à tacos mégabox

Le plus branché des maîtres végétaliens branchés de Londres, le Club Mexicana a pris le concept de kit de repas comme excuse pour faire la fête dans une boîte. Le kit de tacos £50 est livré dans un sac isolant disco argenté brillant dont la beauté ne peut être sous-estimée: si j'avais 20 ans de moins, je tapisserais mes murs avec, si j'avais 30 ans de moins, je m'y glisserais, et si j'étais Pharrell Williams Je le porterais comme un chapeau. Vous obtenez 24 tacos, trois des garnitures végétaliennes signature Mexicana & rsquo (y compris des épices moulues & lsquobeef & rsquo et des courts & lsquoribs & rsquo barbecue) et plusieurs trempettes et saupoudrages, y compris des oignons rouges, des cornichons à l'aneth, des citrons verts, de la coriandre, des tomates, de la mayonnaise et plus encore. Il en nourrit six très confortablement. Les instructions sont parfaitement détaillées, bien qu'il faille quelques étapes pour se lancer dans la préparation des tacos (il s'agit de faire frire à sec et d'improviser un cuiseur à vapeur avec un torchon). Tout devient plus facile après une Margarita. C'est un aliment parfait à partager, une version de table de cuisine du genre de repas en commun que nous aimons tous et que nous manquons tant. Caroline McGinn

Decatur, crevettes bouillies et huîtres grillées

Lorsqu'un membre du ménage est un cuisinier particulièrement bon (je ne me réfère certainement pas ici), un kit de bricolage doit être vraiment bon pour justifier la dépense. L'un de ceux qui méritent votre argent est concocté par Hackney&rsquos Decatur, spécialiste des fruits de mer à la Louisiane.

Un kit &lsquoshrimp bouillir&rsquo peut être commandé pour deux (à partir de 37,50 £) ou quatre (à partir de 70 £) et est livré avec tous les ingrédients dont vous avez besoin pour recréer le paradis aux épices cajun du chef Thom Browne. ​Également disponibles, pour le prix d'aubaine de £16, sont ses huîtres Maldon super fraîches et savoureuses qui viennent avec un assaisonnement maison et du beurre à l'ail pecorino &ndash mais attention, vous avez probablement besoin d'une expérience préalable avec un couteau à huîtres (également disponible sur le site Decatur&rsquos) .

Le kit et les instructions ont été assemblés avec un tel soin que les plats à finir à la maison sont extrêmement chauds et conformes aux normes du restaurant. Une chose délicate à faire correctement ! Les saveurs vous emmènent vraiment dans les rues de la Nouvelle-Orléans et de petites touches comme du papier journal à servir ajoutent un élément de théâtre, vous sortant momentanément de la folie actuelle. Nous avons le sentiment que celui-ci n'est pas une mode et que nous vivrons bien après le verrouillage et au-delà. Samantha Willis

Dirty Bones, kit frites d'agneau

Quel que soit le non-conformiste qui a pensé étouffer un tas de frites maigres avec du piment frais, de la ciboule, de la vinaigrette au jalape & ntildeo et des morceaux plus gourmands de ventre d'agneau glacé au miso a inventé un nouveau mets délicat. Ce kit coûte 13,50 £ et contient suffisamment de ces ingrédients pour un festin à deux.

Les instructions étaient un peu laineuses et combien de temps faites-vous frire l'agneau ? &ndash mais le résultat rivalisait avec la version que nous avons mangée chez Dirty Bones. Les frites étaient plus molles et peut-être les frites du restaurant plutôt que les cuire au four? &ndash mais l'agneau était plus croustillant et moins gras. Les puces nues ne seront jamais suffisantes maintenant. Sarah Cohen

Dishoom, Dishoom à la maison naan au bacon

Dishoom&rsquos #iconic bacon naan roll is a delicious mash-up of greasy-spoon realness and Irani-Indian flavour. It&rsquos not impossible to bodge your own version at home, but now you don&rsquot have to: Dishoom&rsquos DIY kit contains bacon, chilli-tomato chutney, cream cheese, herbs and, crucially, three balls of dough to make your own naans. You even get a spice blend to brew Dishoom-style masala chai.

There are enough ingredients for three rolls, which are totally delicious and pretty easy to assemble, though make sure the dough is at room temperature before rolling it &ndash and be careful when you take the hot naan pan out of the oven (ouch!). The cost? £16 including a charity donation. There&rsquos even a vegan version now, which comes with fermented mushroom sausages. James Manning

Galvin, Galvin at Home

It&rsquos safe to say that things like lobster ravioli and chicken supreme with truffle bouillon are not in my regular recipe rotation. That&rsquos where the weekly-changing three-course lockdown menu offering from Michelin-starred Galvin La Chapelle comes in. I tried the ravioli and chicken, as well as pear tarte tatin for dessert. Each course comes in a plastic takeaway container and instructions on how to assemble it. It&rsquos all relatively straightforward to prepare &ndash cook the dumplings, reheat the chicken in the oven, heat the sauce &ndash but wrangling all the different aspects does create a fair amount of washing-up. The portion sizes aren&rsquot massive (this is Michelin-starred dining, darling), but it&rsquos rich (and very tasty) food, so you aren&rsquot left feeling short-changed. If you&rsquore looking for a treat meal that you&rsquod never normally cook at home, this is one for you. But be tactical: offer to do the &lsquocooking&rsquo so your lockdown buddy has to wash up. £55 (meat) or £50 (veggie) per person. Isabelle Aron

10 Greek Street, slow-cooked short rib

I reviewed this place when it opened about a decade ago. I feel old. Back then I remember being blown away, not just by how good the food was but by its simplicity: great ingredients and excellent technique, basically. It&rsquos the same deal here: two massive hunks of dexter short rib slippery on their bones, confit potatoes, garlicky curly kale, carrots, parsnips and horseradish cream &ndash all for £55. Throw them in some pans and you&rsquore done: restaurant-quality food in an obscenely efficient 20 minutes. My only concern would be for those who like to spend a bit more time pottering in the kitchen. Moi? Dinner done early meant more time to stare into space considering the pointlessness of existence. Des trucs sympas. Stephen Farmer

EDITOR&rsquoS NOTE: The short rib is no longer on the menu but 10 Greek Street is doing a winter duck pie, with beetroot and gorgonzola salad and a chocolate and peanut butter fondant, instead.

Gunpowder, Empire Biryani

If you can&rsquot stand the heat from another set of fiddly instructions, there&rsquos no need to get out of the kitchen. London Indian restaurant Gunpowder has launched a biryani meal kit (£30) and it&rsquos so straightforward to follow, you&rsquoll end up feeling like the emperor of the oven. Stick in a pre-made biryani and watch as its heavenly pastry lid turns golden. Side dishes &ndash including a banging paneer masala &ndash can simply go in the microwave or over a gentle heat with a splash of water. Is it even a meal kit? When the results taste this good &ndash fluffy, fragrant rice and lamb, or a shahi mushroom option that might even trump the meaty version &ndash don&rsquot question it. Laura Richards

Hawksmoor, Porterhouse box

If you&rsquore like me and really don&rsquot know what you&rsquore doing in the butcher, Hawksmoor is on hand with something it is calling &lsquosteak kits&rsquo. That basically means: a steak, chips, veg, plus booze if you want it.

The cut I go for is a porterhouse. It doesn&rsquot fit in my pan (and I don&rsquot have barbecue or cast iron griddle, as the menu suggests I might). As a workaround, I contravene all steak orthodoxy and hack it to smaller bits that can actually squeeze on the hob. Fortunately, it works. The steak, because it&rsquos a steak, is really quick and easy to cook. The beef dripping-blanched chips are a straight-in-the-oven job. You heat up a peppercorn sauce in one pan, creamed spinach in another. Four things, four receptacles &ndash all you have to do then, really, is keep an eye on the time.

Obviously, you will immediately remind yourself why you don&rsquot go to steak restaurants very often. Your house will stink. You will feel full to a nauseating degree. You will feel guilty for spending £110 on a three-course meal for two (or £150, including drinks). You will feel kind of like an ageing hedge fund manager. But all of that&hellip actually, maybe, in a good way? Every ingredient is this kit is of supreme quality. The meat is especially gorgeous. And in fact, I think I enjoyed the starter most of all: a delicate dish of golden, bubbling belly ribs, served with pickled slaw. One for a birthday treat, or just a particularly indulgent night in. Huw Oliver

Haya, pizza babka

Oi &ndash cheese lovers! Haya has come out with a babka pizza meal kit. Now what is babka you may ask? Basically just a sweet, braided bread, except they&rsquove completely flipped the script . Their pizza combines a traditional rich and buttery babka dough with the savoury flavours of pizza. Pretty darn unique. Cooking it is as simple as 1,2,3. No seriously. You roll out the dough, smother it in shakshuka sauce (jazzed up tomato sauce), load it with cheese (parmesan, mozzarella, cheddar and gorgonzola) then splice and braid. Once it&rsquos moulded into the desired shape you brush it with an egg wash (milk wash for me because I had no eggs) and pop it into the oven for 30 mins. Once your oozing masterpiece comes out the oven, slice it up (admiring the heavenly cheese pull as you go). Drizzle a bit of chilli oil or garlic oil on top to add some of the ol&rsquo razzle dazzle. Et Voila! *chefs kiss*. Emily Canegan

Haya, vegetarian brunch kit

If you&rsquove ever spent your Sunday morning cocooned in bed, hungover as hell, gazing longingly at bright, clean Instagram photos of healthy West London brunch dishes, then we&rsquove got good news &ndash you no longer need to leave the house to brunch like you&rsquore in Notting Hill. Haya is a super-slick small-plates restaurant in W11 that specialises in Israeli-inspired dishes that are gorgeous to behold. One such dish is the lahooh pancake (£20, or £30 with a Bloody Mary).

The whole process was super-straightforward: you bake the cauliflower, sweet potato and broccoli, heat up the pancakes (two large pillowy discs, almost like giant crumpets), then get creative as you pipe smoked labaneh and green tahini in colourful swirls (pro tip: it looks like a lot, but use it all &ndash it&rsquos the tastiest bit!). Then decorate your creation with the veggies, pickled red onion, salad and pomegranate seeds. Le résultat? A super-fresh and filling brunch that will give you that sunshiney feeling you crave on those Sunday mornings. Rose Johnstone

Homeslice, Camden Beer x Homeslice take & bake

Where a lot of meal kits seem to lend themselves to a &lsquospecial night in&rsquo for you and a single loved one, this bad boy from Neal&rsquos Yard-based pizza gurus Homeslice feels explicitly geared towards housemates: for £29.50 you get two mighty fine pizzas plus the ingredients for six Camden Hells beer cocktails. It&rsquos also laughably simple to assemble: the &lsquokit&rsquo is basically just a pair of chilled pizzas that you cook in your oven for ten minutes, with a couple of pots of fresh toppings to sprinkle over afterwards. We enjoyed a fiery chorizo pizza we really enjoyed a mushroom, ricotta, pumpkin seeds and chilli flakes jobbie. The dough was deliciously chewy, the flavours were agreeably robust, the cocktails went down a treat. It&rsquos not the fanciest kit in the land, but that&rsquos kind of the point &ndash it&rsquos a pleasant night in for a few friends that won&rsquot break the bank. Andrzej Łukowski

Honest Burgers, Honest at Home DIY burger kit

Nothing has caused more excitement in this Time Outer&rsquos flat than the arrival of the Honest Burgers kit (£24 plus delivery). In it: four patties, four brioche buns and everything you need to make it taste like you&rsquore eating in at the restaurant. Think red onion relish (that even makes the fridge smell amazing), cheese slices and smoked bacon. (You have to provide your own chips, but they do give you rosemary salt to sprinkle on them.)

The instructions are so detailed that they even have a diagram showing how to layer your burger. And the results? Perfectly cooked burgers that tasted so much fresher than takeaway ones and were decadently messy to eat . Kate Lloyd

Hoppers, lamb kothu roti

The best thing about this kit &ndash ordered from Hoppers&rsquo cleverly named Cash and Kari platform &ndash is the understanding of how cooking should be done: with a snack on the go and a beer in your hand, obvs &ndash you can add those in at checkout. Step one is frying up pre-prepared mutton rolls, which fast become golden, meaty vehicles ready to dunk in a pungent, potent chilli sauce. There are even banana chips to munch on while you cook. So the chances of making hangry mistakes for the main event are minimal &ndash plus, the rest of the Sri Lankan package (£30, serves two) is a doddle, as you&rsquore mostly just stir-frying and combining chopped veg and roti (with the option of adding in an egg, which I&rsquod definitely recommend) with a signature lamb kari. The result is a fragrant, comforting bready dish ideal for the colder months. Laura Richards

Island Poké, DIY kit

What a treasure trove of ingredients &ndash enough to make two large bowls of classic ahi tuna poké and two of yuzu lomi lomi salmon. As well as the pre-cut fish, you get a hefty pack of sushi rice, which must be washed, cooked, seasoned and cooled, plus an exciting array of sauces, dressings and accompaniments.

After a bit of chopping and marinating, the various elements were ready to be assembled. The tuna bowl tasted more interesting, with pineapple and chilli salsa, wakami and crispy shallots, but the salmon&rsquos yuzu dressing hit the spot. Hawaiian heaven for 32 quid . Sarah Cohen

Joanna's, dine at home kit

If you&rsquore in the market for a meal kit that will render your body immobile for several hours after eating it, look no further than Joanna&rsquos. The restaurant&rsquos a Crystal Palace stalwart, with an old-school New York vibe. It&rsquos known to locals as the place to go if you want a bit of West End glam without the journey. Now &ndash thanks to its at-home menus &ndash you don&rsquot have to even step out of your house to achieve that vibe. The three-course (and bread) boxes cost £59 and feature weekly changing dishes. Mine includes fresh bread with speciality butter, spiced chicken flatbreads, confit duck leg and rich, creamy lentils and an almost intimidatingly rich and caramel-coated sticky toffee putting. There&rsquos not much to be done in terms of preparation: just heating things in the oven and microwave. Although you do have to do a bit of maths to ensure you time your courses perfectly. And the result? Classic, indulgent food that feels posh and fills you up. If I was going to get a box to impress my northern parents, it would be this. Kate Lloyd

José Pizarro, José kit

If, like me, you&rsquove barely left the confines of the M25 this year, José Pizarro&rsquos tapas-style DIY kit (£55 for two) will make you yearn for balmy Mediterranean nights spent ordering glasses of &lsquovino tinto&rsquo and pretending you can speak Spanish. And while you might be stuck at your kitchen table right now, the food on offer here totally makes up for it. Tapas lends itself well to the DIY meal kit format, too &ndash you can cook a few things, eat a few things &ndash and repeat. With a glass of vino tinto on the go throughout, obviously. It comes with a handy booklet with clear instructions, pictures and even QR codes if you want to watch a video demo by José himself. You get loads of food, including padron peppers, chicken croquetas, Iberico ham and Spanish tortilla, seafood and chicken arroz with alioli and a deliciously rich chocolate pot with salt and olive oil for dessert. Isabelle Aron

EDITOR&rsquoS NOTE: This meal kit is no longer on the menu but there is a Basque box featuring jamón croquetas, filled piquillo peppers, tortilla, anchovy-stuffed olives, hake with wild mushrooms and a cheesecake with lavender honey for dessert.

Kolamba, DIY meal kit

Kolamba&rsquos DIY meal kits are the ideal antidote if you&rsquore fed up with your own bland cooking. The Soho-based Sri Lankan restaurant has done an ace job of giving its dishes the DIY treatment, with &lsquofeast&rsquo kits that feature a selection of fiery and fragrant dishes. I tried the Ceylon chicken curry feast, which serves two for £40 and includes a generous amount of food. Everything comes in pouches and it&rsquos basically just a reheating job. The most strenuous part is cooking the rice, which does involve boiling a kettle &ndash deal with it. As well as the Ceylon chicken curry, the selection includes a beetroot curry, green bean curry, dhal, aromatic rice and a selection of sambols, chutneys and pickles. All you need to add is an ice-cold beer. Isabelle Aron

Lahpet, meal kit delivery service

If Burmese cuisine is not your area of expertise, Shoreditch&rsquos Lahpet is here to fill the gap with beautifully presented, easily assembled kits. The stand-out for me was the coconut noodles with chicken (£15 for two), which reminded me a little of an Indonesian laksa with its spicy kick and glorious collision of textures, along with a tea leaf salad (£12). Sharply refreshing Lahpet Margaritas (£6), made with betel leaf tequila, are available to wash it all down with. Order via lahpet.co.uk/pantry &ndash dinner hampers are available too (£35 for 2). Phil de Semlyen

Le Coq d'Argent, lamb kit

A fancy French restaurant in Bank, Le Coq D'Argent has a few different DIY kit options, all of which look good. We went for the three-course lamb shank option and let me tell you, the experience very much transformed my squalid living quarters. The fresh French bread, the lamb shank, the huge prawns to start. The jus. It's all so classy (and at £45 per person, pretty damn reasonable). Thank you for bring a touch of delicious class to my otherwise benighted existence, Le Coq d'Argent. Joe Mackertich

L’Enclume, Simon Rogan at Home

If you&rsquore lucky enough to have ever visited a fine-dining restaurant, then you&rsquoll know what I mean when I say it&rsquos all about the bread. I&rsquom talking oven-fresh house-made sourdough, delicately crunchy and cloud-soft within, slathered with butter that I can only assume comes from the finest cows in all the land. That bread.

It&rsquos a surreal experience eating that bread at home, and not a low-lit Michelin-starred restaurant with waiters poised to attend to my every need &ndash but the kind of surreal I can very much deal with. This sourdough bread, with winter tarn butter, is the first course of Simon Rogan at Home a meal kit by the famous chef behind L&rsquoEnclume and Rogan & Co in Cartmel, and chef table experience Aulis in Soho. Each week, the chef releases a new three-course meal (£45 per person), featuring produce harvested from Rogan&rsquos very own farm in the Cartmel valley.

You&rsquod think that re-creating this kind of culinary artistry at home would be basically impossible, but to Rogan&rsquos credit, each of the many components is clearly labelled and the process outlined simply. I couldn&rsquot quite believe that in ten minutes I had simmered, basted, boiled and piped my way to creating a gorgeous plate of confit heritage potatoes with champagne and buttermilk sauce, pepper dulse and dill, and roast mushroom on a bed of silky-smooth artichoke purée. Portions are pleasingly substantial, although I would&rsquove loved a bit more bread to mop up all that flavourful sauce.

I have two tips: first, it&rsquos best to prepare this with someone else &ndash the steps are simple but numerous, so it&rsquos easy to get a little overwhelmed. And second: Watch. Le. Vidéo. You&rsquoll never be able to plate up quite like a pro chef, but to even attempt it, you&rsquoll need some visual cues. Rose Johnstone

Lyle’s, menu box

Recreating a restaurant experience at home is always going to be tricky, but the folks behind Lyle&rsquos have given it a bloody good go. Everything about the menu box feels carefully curated and well thought out. There&rsquos an instruction card for each course with detailed guidance and a picture of what it should look like. There are no complicated cooking techniques required, as Lyle&rsquos has done all the hard work, but assembling the various components is fairly hands-on.

That&rsquos no bad thing, though &ndash I enjoyed getting an insight into what goes into fancy cooking (hint: the answer is most probably butter). The kit aims to recreate the structure of a meal you&rsquod have in the restaurant, starting with sourdough and cultured butter (which obviously shits all over the Lurpak in my fridge) and ending with its signature brown butter cakes. In between, my kit features an incredible pumpkin and whey soup (honestly, who knew soup could be so good?), crab and barley porridge, dexter rib with slow-cooked beetroot, quince cake with vanilla custard and caramel chocolates. Every course blew me away. Obviously, at £140 for two, it&rsquos not a casual Monday night meal, but for a special occasion, this is a wonderful way to spend an evening. Easily the best thing I&rsquove ever eaten in my kitchen. Isabelle Aron

Monty’s Deli, reuben sandwich pack

The hunk of salt beef (or pastrami) at the heart of this £41 kit, which comes with enough ingredients for three stacked Reuben sandwiches, needs to be steamed for a few minutes, and the bread toasted, but otherwise this is a simple assembly job.

You slather the grilled rye bread with squeezy mustard, pile on the melt-in-your-mouth meat, add a heap of Monty&rsquos own-made sauerkraut, balance a slice of Swiss cheese on top and cover with the addictive Russian dressing. Voilà! A deli classic that tastes just as good as the one served in Monty&rsquos. Sarah Cohen

Mother Clucker, D-I-Fry strip kit

Instructions for my kit were actually missing, but luckily I found a video on this street-food titan&rsquos social media account that made things as clear as can be. It&rsquos one of the messier kits, given that you&rsquore going to have to triple-coat chicken pieces before shallow frying. But once you&rsquove got your production line set up, it&rsquos actually pretty fun slapping those strips around in buttermilk and breadcrumbs &ndash I felt just like Nigella. The resulting nugs are unlike any lockdown junk food I&rsquove been able to cook up when left to my own devices. The chicken was incredibly tender, all thanks to Mother Clucker&rsquos brine and absolutely nothing to do with my flash-frying skills. It comes with hot sauce and lime-spiked mayo, plus a similarly citrus-heavy slaw (all for £18 for two or £27.50 for four). Together, it's like a big ol&rsquo slap to the senses. Laura Richards

Musette by Tom Aikens, Finish & Feast box

Tom Aikens, someone you might describe as a &lsquoMichelin-honoured maestro&rsquo, is pretty prolific &ndash so it&rsquos no surprise that he&rsquos set up his own dedicated &lsquomeal assembly kit platform&rsquo. Finish & Feast aims to allow people like you and I enjoy fine dining at home &ndash a pretty admirable goal.

My dinner is the three-course Musette, which comprises a starter of salt-baked beetroot, a main of cod loin, and for dessert, a chocolate, pumpkin and hazelnut tart (£98 for two). So, is it anywhere near as good as something you&rsquod get in one of his restaurants?

It certainly sounds delicious. And things do start well. The beetroot dish involves lots of dotting and dolloping and drizzling. You feel almost as pro as the hunky, award-winning chef who stares at you from inside the recipe booklet. It&rsquos a fun dish to share, and you&rsquod definitely order it again. The next two dishes, however, are far too sweet. The cod loin is exquisitely flaky, but the orange sauce cloying. The chocolate tart is gratifying to put together, but the various sauces you pipe on top excessively rich. Not so good. If you do want to try an Aikens meal kit, I&rsquod suggest going for one of the others. Huw Oliver

Nopi, classic dinner box

Yotam Ottolenghi&rsquos recipes are famous for requiring a lot of spices &ndash sometimes as many as all of them. Happily, the meal kit from his Soho brasserie takes away all the faff of scouring your local Tesco for star anise and Szechuan peppercorns. The Asian and Middle Eastern flavours come pre-prepped in an insanely rich masterstock you just have to heat up and bung over a roasted poussin (posh chicken, basically). It comes with a fiery chilli sauce, cucumber salad and sticky Thai rice &ndash and holy moly, do they work together perfectly. Nopi? Yep-pi, more like. Phil de Semlyen


Instant Pot Carne Asada

The Spruce / Kristina Vanni

When you're craving carne asada but don't have a grill, never fear. Instant Pot is here. Of all the things to cook in an Instant Pot, beef is one of the best because tougher cuts of meat do well with searing and pressure cooking, which renders them flavorful and tender. Although carne asada is by definition grilled (the term translates to "grilled meat"), you can achieve a satisfying smoky flavor with the use of woody spices like cumin and oregano, which are featured in this recipe. The whole thing comes together in less than 30 minutes—perfect for Tuesday night dinner. Serve inside corn or flour tortillas, as the recipe suggests, or simply sliced and served elegantly on a carving board, with some roasted fingerling potatoes and chimichurri.


Nos 10 recettes les plus populaires en ce moment

Comptez à rebours les recettes que nos fans cuisinent le plus aujourd'hui.

Photo de : Tara Donne ©Food Network

Photo par : Matt Armendariz ©2015

Photo de : Matt Armendariz ©2014, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés.

Photo de : Armando Rafael Moutela ©2012, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés.

N° 10 : Burgers à l'oignon de l'Oklahoma avec salade de chou BBQ crémeuse

C'est la saison des burgers ! Ces galettes écrasées sont carbonisées (avec beaucoup d'oignons émincés pressés dedans) puis garnies de deux tranches de fromage et de sauce barbecue.

N°9 : Choux de Bruxelles rôtis

Ce plat d'accompagnement facile ne nécessite que quatre ingrédients et si vous comptez le sel et le poivre ! Rôtir de 35 à 40 minutes pour obtenir un extérieur croustillant et tendre à l'intérieur.

N° 8 : Ailes de poulet à la friteuse à air

Oubliez la friteuse et oubliez les ailes détrempées cuites au four. La friteuse à air offre le meilleur des deux mondes : des ailes croustillantes sans excès de graisse !

N° 7 : Oeufs farcis classiques

Vous ne pouvez pas battre un classique. Cet apéritif simple plaira à coup sûr à tout pique-nique ou réunion.

N°6 : Tarte Bourbon Chocolat-Noix

Vous ne croirez pas la quantité de saveur qui est cuite dans cette tarte au bourbon. Cette recette nécessite une croûte maison, mais vous pouvez facilement la remplacer par une croûte achetée en magasin si vous préférez.

N°5 : Pommes de terre rôties à l'ail

Ina prouve qu'il n'en faut pas beaucoup pour préparer un délicieux plat d'accompagnement. Elle cuisine ses pommes de terre avec juste de l'huile d'olive, du sel, du poivre et de l'ail. Une pincée de persil frais à la fin est la touche finale parfaite.

N ° 4: Poulet sain au parmesan à la friteuse à air avec brocoli

Vous n'aurez plus besoin de sauter le poulet frit avec cette version de friteuse à air plus saine ! Enrober chaque poitrine de poulet d'un combo de panko et de parmesan pour un croustillant croustillant à chaque bouchée.

N°3 : Pain doré

Améliorez votre jeu de petit-déjeuner en utilisant des pains comme la brioche et la challah lorsque vous préparez du pain perdu. Ils sont riches et savoureux & mdash et extra moelleux.

N°2 : Saumon au four

Ces nuits où vous avez besoin de préparer un repas rapide et facile ? Ce saumon au four est délicieux et nutritif.

N° 1 : Steak de Salisbury

Lorsque vous n'avez pas le temps pendant la semaine mais que vous voulez quand même un repas fait maison ? Le steak Salisbury facile et délicieux de Ree&rsquos est sur la table en seulement 35 minutes.


Norwegian Sour Cream Porridge (Rømmegrøt)

Porridge is one of the oldest hot dishes in Scandinavia and has been eaten by Norwegian households for thousands of years. It is rumoured that even the Vikings used to eat porridge during Midsummmer. Whether it&rsquos the sour cream, rice or oat variety, porridge is now a staple in most Norwegian diets. I first discovered rømmegrøt on my most recent trip to Norway. My dad ,who is Norwegian, was intent I would love it and love it I did! It is the perfect comfort food for a cold winter&rsquos day and topped copiously with cinnamon sugar it&rsquos a real treat.

Rømmegrøt is a traditional Norwegian delicacy typically served at special occasions accompanied by cured meats. Porridge has a strong history in Norway and when eaten around Christmas and the surrounding days it is called &ldquojulegrøt&rdquo (Christmas porridge). In some households, it is even a tradition to leave a bowl of the porridge for santa and the hungry elves on Christmas Eve.

Rømmegrøt is deliciously buttery and creamy with a slight tang from the sour cream. It is very filling though so a small bowl should be enough &ndash especially if you are using it as a side dish like most Norwegians.


Voir la vidéo: Barceloneta ресторан г. Сочи. London Restaurant Group